Abonnez-vous pour 1€

Sans bars ni restaurants, les fûts peinent à trouver preneur: les brasseurs verviétois vont devoir jeter des milliers de litres de bières!

Des milliers de litres de Val Dieu sont en périls.
Des milliers de litres de Val Dieu sont en périls. - Y.F.

Les brasseurs deviennent fous parce qu’ils ne savent pas écouler leur bière. La fermeture de l’horeca est en effet survenue fin octobre, or la date de péremption des fûts de bibine est de six mois. D’ici peu, il va falloir se débarrasser de ce précieux alcool…

> Ce sont des milliers de fûts et de litres de bières qui vont être jetés. Les pertes financières sont gigantesques. À Val-dieu, on perd 180.000 € chaque mois.

> Certains brasseurs feront faillite. Tout profit pour d’autres

> Malgré cette crise, des brasseries n’hésitent pas à sortir de nouveaux produits, comme chez Peak Beer.

Notre sélection vidéo