Abonnez-vous pour 1€

L’horreur en France: il attend que son gendre sorte les poubelles pour l’abattre au fusil de chasse avant de retourner l’arme contre lui

Illustration
Illustration - AFP

Le drame a eu lieu dans l’Hérault, en France, plus précisément à Saint-Gély-du-Fesc. L’homme, qui habitait à côté de chez son gendre, a attendu que ce dernier sorte les poubelles pour lui tirer dessus à trois reprises, avant de retourner l’arme contre lui.

C’est à l’aide d’un fusil de chasse que l’octogénaire a abattu son gendre et père de ses deux petits-enfants, car il l’estimait responsable du décès de Joëlle, sa fille de 46 ans. « Il s’agissait d’une véritable exécution », a expliqué le procureur de Montpellier, Fabrice Bélargent.

Selon les informations du Parisien, des images de vidéosurveillance ne laissent aucun doute sur la façon dont l’incident a eu lieu. Après avoir abattu son gendre, l’homme est retourné dans son jardin, s’est accroupi et s’est tiré une balle dans le menton avec la même arme.

Joëlle, 46 ans et mère de deux enfants, avait été retrouvée morte en septembre dernier dans des vignes. L’information judiciaire ouverte est toujours en cours. Mais selon le procureur, « aucun élément suspect ne permet de déterminer les causes de la mort » à ce jour. En revanche, le dossier médical de Joëlle a démontré qu’elle souffrait d’une pathologie cardio-vasculaire.

La disparition de Joëlle est survenue après plusieurs disputes entre elle et son mari. Le père, auditionné par la gendarmerie au moment des faits, avait déclaré que Joëlle entretenait une autre relation amoureuse et était « harcelée » par son compagnon. « Pour moi, il a assassiné ma fille moralement », avait déclaré le père de Joëlle.

Ne parvenant pas à passer au-dessus de tout ça, l’homme a fini par tuer son gendre. Les deux enfants de Joëlle et petits-enfants du tireur se retrouvent désormais orphelins.

Notre sélection vidéo