Abonnez-vous pour 1€

Une mère adolescente laisse son bébé mourir de faim pour une beuverie de 6 jours à l’occasion de son anniversaire: elle l’avait déjà abandonné 11 fois

Photo prétexte
Photo prétexte - 123rf

Les détails exposés par l’accusation lors d’une audience au tribunal l’année dernière montrent que Kudi a laissé son enfant sans surveillance une douzaine de fois. La première fois, c’était moins de deux mois avant la mort u bébé en décembre 2019, a révélé le Times.

« Aucun membre de la famille n’a été contacté ou informé à ce sujet et c’est [la] première fois que nous entendons parler de problèmes », a déclaré un proche de Kudi.

Les données recueillies par la police du Sussex ont montré que Kudi avait assisté à des fêtes à Londres, Coventry et Solihull pendant une beuverie de six jours pour son 18e anniversaire. Après être rentrée chez elle, Kudi a appelé le 999 en disant que son bébé ne se réveillait pas.

Le petit Asiah a été transporté d’urgence au Royal Alexandra Children’s Hospital de Brighton, mais elle a été déclarée morte à son arrivée. Un examen post-mortem et des tests médico-légaux ultérieurs ont révélé que le bébé Asiah était déshydraté, affamé et qu’il était mort par négligence.

Kudi, qui pleurait dans le box des accusés de la Lewes Crown Court, a plaidé coupable d’homicide involontaire. La maman sera condamnée le 28 mai dans l’attente d’un rapport psychologique. En prison depuis son inculpation en octobre de l’année dernière, elle a été placée en détention provisoire.

« C’était un cas particulièrement pénible pour mon équipe et moi-même, qui a causé une grande tristesse parmi la famille de Verphy et les nombreuses associations qui les ont soutenues, elle et son bébé », a déclaré l’officier principal chargé de l’enquête, le Detective Chief Inspector Andy Wolstenholme.

Notre sélection vidéo