En voyage humanitaire, Jill fond en larmes et relance un appel aux dons (video)

Vidéo
Jill Vandermeulen a été bouleversée par les enfants atteints de gale, soignés par l’ASBL Action Sénégal Belgique.
Jill Vandermeulen a été bouleversée par les enfants atteints de gale, soignés par l’ASBL Action Sénégal Belgique. - Instgram / silentjill

Habituée à s’exprimer à cœur ouvert sur les réseaux sociaux, Jill Vandermeulen a, une nouvelle fois pris son smartphone pour parler d’une cause chère à son cœur. Elle effectue actuellement un voyage humanitaire au Sénégal, aux côtés, entre autres, de sa fille de 11 ans, Bella. Organisé par l’association Action Sénégal Belgique, qui a pour objectifs de venir en aide aux enfants des rues livrés à eux-mêmes et d'améliorer les conditions de vie des populations vivant dans la brousse, le séjour a commencé au début du mois. Après plusieurs jours de mission dans des villages, le petit groupe est arrivé, ce vendredi, au centre de l’ASBL où ils ont prodigué des soins à des enfants atteints de gale, une maladie de la peau, très contagieuse et causée par un acarien. « On a lavé et soigné une centaine de vêtements. Cette après-midi, on va préparer à manger, et ils reviendront pour manger. » a expliqué l’animatrice dans ses stories Instagram, expliquant qu’un enfant sur deux, traité par eux, était « rongé par la gale ».

Visiblement secouée par l’expérience, Silent Jill a ensuite fait un appel aux dons et à toute forme d’aides à ses followers. « Les enfants manquent cruellement de shorts en tissu, ou de petits pantalons légers, parce qu’avec la gale, ils ont super mal quand ils mettent d’autres pantalons. » a-t-elle annoncé, les larmes aux yeux et la voix tremblante, « On vous donnera des listes de choses que vous pouvez faire, parce que je sais qu’il y a plein de gens qui nous demandent, ‘Comment est-ce qu’on peut aider, qu’est-ce qu’on peut donner ?’. Au-delà de donner des sous, on peut donner du matériel, des vêtements, etc. ». Elle a également précisé que les enfants confrontés à ce phénomène étaient principalement des petits garçons.

Instagram / silentjill

La jeune maman de trois enfants, a ensuite détaillé les différentes façons d’aider l’ASBL dans l’instant présent, en plus des dons de vêtements et d’argent : « Venir en volontariat pour donner un coup de main dans le centre. En parler le plus possible autour de vous, afin de sensibiliser sur cette problématique. »

Notre sélection vidéo