Abonnez-vous pour 1€

«Une économie d’environ 30%»: seulement 1.000 demandes de statuts de clients protégés sur les 40.000 prévus en Wallonie!

Un statut dont les bénéficiaires doivent faire eux-mêmes la demande.
Un statut dont les bénéficiaires doivent faire eux-mêmes la demande. - 123RF

« Au printemps dernier, il n’avait pas fait très froid. Par contre, les gens ont dû davantage se chauffer et s’éclairer cet hiver parce qu’ils étaient à la maison à cause du Covid. Beaucoup de personnes vont recevoir la facture annuelle de régularisation. Nous nous attendons à ce qu’elle augmente et à ce que certains aient des difficultés pour la régler », explique Valérie Xhonneux, conseillère au cabinet du ministre wallon de l’Énergie, Philippe Henry.

Début octobre de l’année dernière, la Région wallonne a instauré un statut de « client protégé conjoncturel ». Initialement prévu jusqu’en mars, elle l’a étendu jusqu’au 31 décembre. Une enveloppe a été prévue pour venir en aide à 40.000 ménages. Selon le décompte effectué, seulement un millier de foyers en bénéficient actuellement. Il y a eu un peu plus de demandes, mais toutes n’entraient pas dans les conditions.

> Voici qui peut prétendre à ce statut.

> Pauline, maman de trois enfants, bénéficie de ce statut : elle témoigne.

> Valérie Xhonneux explique en quoi cela consiste  : « L’économie avec le tarif social est d’environ 30 %. »

Notre sélection vidéo