Abonnez-vous pour 1€

Gemma, 40 ans, fumait jusqu’à 10 cigarettes par jour pendant sa grossesse: «Je savais que ce n’était pas la meilleure chose à faire, mais…»

Gemma, 40 ans, fumait jusqu’à 10 cigarettes par jour pendant sa grossesse: «Je savais que ce n’était pas la meilleure chose à faire, mais…»
123RF

Gemma est âgée de 40 et originaire de Bath, en Angleterre. Depuis ses 13 ans, la maman de quatre enfants est dépendante au tabac. À 20 ans, elle attendait son premier bébé mais ne parvenait pas à arrêter la cigarette. Elle s’exprime auprès du Sun.

« À l’époque, je savais que fumer n’était pas la meilleure chose à faire pendant la grossesse, mais il n’y avait pas de règles strictes et je n’ai jamais eu un médecin ou une sage-femme me dire d’arrêter de fumer. La seule chose qu’on m’a dit, c’est que je pourrais avoir un bébé plus petit en raison du tabagisme ». La mère de famille a donc continué de fumer ses 10 cigarettes habituelles, chaque jour.

Pensant que le tabagisme n’avait eu aucun effet sur Tiger-Lily, Gemma n’a pas changé ses habitudes six ans plus tard, lorsqu’elle était enceinte de Dayne, son second enfant. Tout ne s’est cependant pas passé comme prévu…

Si Dayne est aujourd’hui âgé de 14 ans, le jeune adolescent a eu beaucoup de chance au moment de naître. Gemma a dû subir une césarienne d’urgence et aurait bien pu perdre son bébé. Elle se remémore : « C’est la naissance de mon fils qui m’a poussée à envisager d’arrêter de fumer parce que je l’ai presque perdu et maintenant, je pense que c’est mon tabagisme qui a joué un grand rôle dans la césarienne d’urgence. Le placenta s’était complètement désintégré ».

La peur de perdre son bébé l’a poussée à arrêter de fumer. Après ce choix judicieux, Gemma a eu deux autres enfants, Heidi et Ruby, âgés respectivement de 10 et 9 ans. Elle avertit aujourd’hui les mamans des dangers de la cigarette lors d’une grossesse : « Il est important de parler de choses comme celles-ci, sinon les gens continueront de fumer pendant la grossesse. J’aurais aimé que plus de gens me mettent la pression quand j’étais enceinte, mais cela n’a pas été aussi ouvertement évoqué (…) J’aurais aimé pouvoir retourner à l’âge de 13 ans et refuser la première cigarette qu’on m’a offerte ».

Notre sélection vidéo