Abonnez-vous pour 1€

Nicole faisait confiance à un professeur en mécanique pour réparer sa voiture mais a eu une mauvaise surprise: «Ma voiture à disparu»

Prétexte
Prétexte - 123RF

Depuis des années, Nicole gardait chez elle sa vieille Toyota Corolla de 1980. Elle ne parcourait plus les routes depuis de nombreuses années, mais elle aimait cependant garder son ancêtre en souvenir du bon vieux temps. Un jour, elle a décidé de faire appel à un professeur d’école pour l’utiliser comme outil pédagogique, comme le rapporte Het Belang van Limburg.

« Mon fils suivait des cours du soir chez Syntra à Hasselt. Cette voiture, je ne l’ai plus conduite depuis 2000.j’ai donc pensé qu’elle pourrait servir de matériel pédagogique. Avec le professeur, nous étions d’accord pour qu’il la remette en état avec ses élèves. Une situation gagnant-gagnant. »

« Depuis lors, ma voiture était chez Syntra. Elle est restée là alors que mon fils a abandonné le cours après deux ans. Ça ne m’a pas dérangé. La voiture n’était apparemment pas encore prête, et on a donc pu travailler dessus. En 2018, j’ai envoyé mon fils à Syntra, espérant pouvoir récupérer ma voiture. Elle était là depuis assez longtemps. Mais il s’est avéré que ma Toyota avait disparu. »

Ce qui est perturbant, c’est que le professeur aussi, a disparu : « Le nouveau professeur m’a dit que ma voiture était passée à la moulinette. C’est bizarre, car Syntra ne peut pas nous donner un certificat de démolition. Nous ne serions pas surpris s’il l’avait vendue. je regarde tous les jours sur Internet pour retrouver ma voiture, mais en vain. »

Aucune piste

Après vérifications, il apparaît que « le numéro de châssis de cette voiture indique qu’elle n’a pas été officiellement mise à la casse, mais que le contrôle technique a expiré en 1999 », précise la DIV.

Une enquête de police ne sera malheureusement pas ouverte même si Nicole a déposé plainte. La raison ? « Aucun crime n’a été commis ».

D’après l’école, « il y a eu plusieurs demandes pour venir chercher la Toyota. Au cours de l’année 2019, le gestionnaire immobilier a demandé que le parking situé à côté du bâtiment soit dégagé et ne serve plus de lieu de stockage pour des voitures qui servent aux cours. Les « épaves » servaient de refuge aux vagabonds. »

Toujours d’après l’école, c’est un marchand de vieux fers qui a récupéré le véhicule, puisque personnes n’est venu le chercher. « Si la voiture avait été reprise après l’arrêt de la formation, ce problème ne se serait pas posé », explique l’école.

Notre sélection vidéo