Abonnez-vous pour 1€

La vaccination de 80 agents pénitentiaires de la prison de Huy annulée… deux jours après leur avoir annoncé: «Nous n’avons reçu aucune explication»

Luc Monfort, délégué SLFP et Olivier Van den Hoven, délégué CGSP regrettent que les gardiens ne soient pas vaccinés.
Luc Monfort, délégué SLFP et Olivier Van den Hoven, délégué CGSP regrettent que les gardiens ne soient pas vaccinés. - A.BT

Comme les 80 agents pénitentiaires de la prison de Huy, Olivier Van Den Hoven, a reçu un SMS samedi lui annonçant qu’il allait être vacciné contre le coronavirus. Une bonne nouvelle pour ce délégué CGSP : « Nous exerçons un métier essentiel et nous sommes en contact constant avec des détenus, il est donc normal que nous soyons vaccinés, tout comme le sont les policiers ou les pompiers. »

Déception cependant ce lundi, pour Olivier Van Den Hoven, comme pour l’ensemble des agents, la vaccination est annulée : « Nous l’avons également appris par SMS. Nous n’avons reçu aucune explication par rapport à cette annulation » confiait le délégué. En colère, les agents pénitentiaires ont finalement décidé de ne pas entamer de mouvement de grève, mais ils souhaitent comprendre ce qui s’est passé et espèrent surtout pouvoir être vaccinés rapidement.

La première initiative vient du bourgmestre f.f. Eric Dosogne : « J’ai trouvé que c’était une bonne idée »

► Selon des informations des délégués syndicaux, les détenus pourraient être vaccinés avant !

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be