«Secrets d’histoire» plonge dans la dernière demeure de Napoléon

«Secrets d’histoire» plonge dans la dernière demeure de Napoléon
Laurent Menec / SEP

Petit bout de terre de 122 km2 perdu au milieu de l’Atlantique Sud entre l’Angola et le Brésil, et dotée d’un aéroport international depuis 2017, l’île de Sainte-Hélène est dans la mémoire collective célèbre pour avoir été la dernière demeure de Napoléon.

Exilé suite à sa défaite de 1815, il y vécut six ans et s’y éteignit en 1821. Sa mort reste auréolée de mystère: à la cause d’un cancer de l’estomac, certains préfèrent celle d’un empoisonnement. Parmi les émissions consacrées à l’Empereur en cette année de bicentenaire, Stéphane Bern ne pouvait manquer d’explorer ce pan de sa vie que Bonaparte a tenu à scénariser jusqu’au bout.

Nonobstant l’isolement, cette prison à ciel ouvert sous domination britannique était gardée par 3000 soldats et deux frégates patrouillant les côtes. Cela n’a pas empêché le général déchu de contourner ce système de surveillance pour envoyer des lettres en Grande-Bretagne (ce qui fait que les journaux anglais racontaient son exil), de s’entourer d’une cour, de séduire les femmes ni donc de continuer à écrire sa légende. Un passionnant chapitre de l’Histoire.

«Secrets d’histoire», 21h05, France 3.

Notre sélection vidéo