Abonnez-vous pour 1€

Les médecins se trompent pendant trois ans dans le diagnostic d’une femme souffrant de douleurs abdominales: il s’agissait finalement d’un cancer!

Les médecins se trompent pendant trois ans dans le diagnostic d’une femme souffrant de douleurs abdominales: il s’agissait finalement d’un cancer!
Capture Facebook

C’est en 2017 que Laura Gilmore a commencé à ressentir des douleurs abdominales. Originaire d’Irlande, la femme de 34 ans a consulté un généraliste à plusieurs reprises qui lui a déclaré qu’elle souffrait d’intolérance alimentaire. D’autres médecins lui ont ensuite dit qu’il s’agissait du syndrome du côlon irritable avant qu’on lui diagnostique ensuite une endométriose.

« À la fin de 2019, j’avais été en arrêt de travail trois fois avec la douleur, et malgré ce niveau de douleur chronique, il n’y a jamais eu de véritable enquête sur la cause, on m’a en quelque sorte ignoré » explique-t-elle au Mirror. « Chaque fois que j’y allais, je n’avais jamais le même généraliste et ça me semblait vraiment incohérent. »

Au final, la douleur devient tellement insupportable qu’elle se rend aux urgences en mai 2020. On lui fait un scanner et elle découvre qu’elle souffre d’une forme rare du cancer du pancréas. « Quand j’ai reçu le diagnostic, la première chose que j’ai demandée a été de savoir si je pouvais avoir un bébé, car nous avions essayé (avec son copain Paul) pendant un certain temps… »

Laura et Paul ont alors commencé à chercher des traitements alternatifs qui pourraient aider à réduire la taille de la tumeur et à améliorer son état de santé général. Ils ont alors trouvé une clinique au Mexique, qui offrirait une série de thérapies non invasives et curatives pouvant aider son cancer.

Depuis, elle est soutenue par sa famille et ses amis dans son traitement. « Le fait de sentir et de voir ce soutien est incroyable, cela me donne le sentiment d’être digne et me donne de l’espoir pour l’avenir. »

Notre sélection vidéo