Quand De Niro vient juste chercher son chèque

Quand De Niro vient juste chercher son chèque
DR

« Je suis toujours en train de me demander pourquoi j’ai dit ‘oui’ à cela », nous avait dit en se marrant Robert De Niro, en septembre dernier, au sujet de son dernier film, la comédie « Mon grand-père et moi », où il est un grand-père à qui son petit-fils en fait voir de toutes les couleurs, et vice versa ! Le résultat, pour le moins affligeant, a fait « bouffe », et donc rapporté l’équivalent de son budget, à savoir 38 millions de dollars. En pleine année « Covid » ! Si l’on en croit les bruits de couloirs, ce cher De Niro aurait été payé près de la moitié de cette somme pour être la tête d’affiche de ce navet. Donc si lui ne sait pas pourquoi il a dit « oui » à cela, nous, on sait !

78 ans dans quatre mois

On se doute que c’est aussi pour un gros chèque que l’éternel « Parrain » s’était commis, en 2016, dans un naufrage du même acabit, « Dirty Papy », que propose AB3 ce mardi. Il n’a aucun lien avec « Mon grand-père et moi », même si dans les deux films, il est un papy plutôt canaille, et que leurs tournages furent assez rapprochés dans le temps. « Dirty Papy » raconte comment Jason Kelly (Zac Efron), jeune avocat coincé et sur le point d’épouser la fille très « flic » de son patron, est littéralement dévergondé par son propre grand-père, Dick, qu’il conduit en Floride juste après l’enterrement de sa femme. Le Dick en question est évidemment joué par le grand « Bob », dont les critiques se sont demandé comment il avait pu se commettre dans pareille débilité, qui va, en plus, à l’encontre de la morale, puisqu’elle montre un pervers pépère qui incite son petit-fils à tomber dans les bras et les draps de bombes… alors qu’il va convoler.

Le film s’est fait descendre en flammes par la critique, mais a plu au public, puisqu’il a récolté près de 100 millions de dollars, soit quatre fois sa mise. Rien à faire, De Niro attire les foules, où qu’il soit.

Le 17 août, il fêtera ses 78 ans, et est attendu chez nous dans « Arnaque à Hollywood », où il campe un vieil acteur qui a une ardoise avec la mafia, et joue avec Duke Montana (Tommy Lee Jones), une star de western suicidaire, dans l’intention de la tuer pour décrocher l’assurance. Il fait aussi partie de la distribution du nouveau film de David O. Russell (« American Hustle »), qui n’a toujours pas de titre, et du thriller « Wash Me In The River », avec John Malkovich notamment. Sortie prévue en 2022.

« Dirty Papy », 20h15, AB3.

Notre sélection vidéo