Abonnez-vous pour 1€

Le CD&V pose les premiers jalons de la rénovation de ses statuts: «Le nouveau CD&V souhaite être dynamique, frais, authentique et ouvert»

Joachim Coens
Joachim Coens - Belga Image

L’objectif du CD&V est désormais de faire approuver ce document par un congrès statutaire de ses membres le 12 juin, après une série de concertations internes.

M. Coens s’est discrètement attelé depuis plusieurs mois à une rénovation du parti, qui passe par une adaptation de ses statuts. « Le nouveau CD&V souhaite être dynamique, frais, authentique, ambitieux et ouvert », affirme le site du parti démocrate-chrétien.

L’assemblée générale du CD&V a eu droit mercredi soir à une présentation numérique du texte proposé le président. Il doit maintenant faire l’objet de discussions et d’éventuels amendements.

M. Coens souhaite notamment rendre l’organisation du CD&V plus dynamique », en réduisant le nombre d’asbl liées au parti et du nombre de comités internes, au profit d’un modèle plus transparent. Il souhaite fonder la décision politique sur trois instances : le congrès annuel des membres, le conseil mensuel et le bureau hebdomadaire en renforçant davantage le rôle des membres.

Il souhaite également que l’âge soit abaissé à 15 ans pour l’adhésion et la limitation du nombre de mandats du président à trois.

La présentation de la nouvelle version des statuts a été précédée de « longues et fréquentes consultations et discussions », assure la direction du parti. Il y a toutefois eu des critiques émanant de l’assemblée générale. La contestation concernait notamment l’adaptation pour les catégories des jeunes et des seniors. Celle des jeunes devrait voir l’âge maximal réduit à 31 ans (au lieu de 35 ans) et celle des seniors portée à 67 ans (au lieu de 60 actuellement).

Notre sélection vidéo