Aurélien («Koh-Lanta»): sa pharmacie victime d’une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux

Aurélien («Koh-Lanta»): sa pharmacie victime d’une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux
A.ISSOCK/ALP/TF1

Vendredi dernier, le co-capitaine de l’équipe des jaunes était éliminé, à sa grande surprise. Celui qui s’estimait indispensable à l’aventure s’est exprimé au magazine Voici : « Ils suppriment du camp celui qui ramène le plus de nourriture. Ils suppriment du camp celui qui est le plus actif du matin au soir. Ils suppriment du camp quelqu’un qui ne se débrouille pas trop mal sur les épreuves physiques. Ils suppriment du camp celui qui sur les épreuves où il faut avoir de la logique, se débrouille bien. »

Là où Aurélien reconnaît sa faute, c’est qu’il n’a pas appréhendé le fait que les autres aventuriers pourraient avoir un problème avec son autorité : « Je paye une forme d’excès de confiance parce que j’arrive au conseil en me disant que je n’aurai pas à jouer ce talisman. Je me doutais que ça sentait le cramé avec Shanice parce qu’on était en désaccord sur certaines choses, mais je ne pensais pas que quatre personnes allaient la suivre. »

Sa pharmacie attaquée

Le trentenaire s’est ensuite confié sur ce qu’il ne supporte pas, à savoir les critiques sur les réseaux sociaux : « Je subis une campagne de dénigrement sur Google, des avis ahurissants sur ma pharmacie, du style : ‘Il m’a proposé une noix de coco’. C’est extrêmement blessant », explique Aurélien, qui est visiblement loin d’apprécier ces blagues.

Notre sélection vidéo