Abonnez-vous pour 1€

Cette jeune femme s’attire les foudres de ses voisins parce qu’elle est trop bruyante lorsqu’elle fait l’amour: «Je ne peux pas ne pas faire de bruit»

Photo prétexte
Photo prétexte - 123rf

Lorsque Saffy fait l’amour, elle ne cache pas son plaisir. « Je suis assez bruyante quand je fais l’amour. Je ne sais pas trop pourquoi. Je pense que c’est parce que ça fait du bien. C’est une façon satisfaisante d’exprimer ce que je ressens », dit-elle.

C’est réellement à l’âge de 19 an, lorsque Saffy est allée à l’université à Bristol, que les choses sont devenues plus bruyantes dans la chambre à coucher. « C’était la troisième personne avec qui j’avais eu des rapports sexuels. Auparavant, j’avais été dans une relation de trois ans. Si j’ai pris de l’assurance sur le plan sexuel avec lui, je n’ai jamais été capable de me laisser aller et de laisser parler ma voix », explique-t-elle.

« Nous étions dans le même logement étudiant. Je ne sais pas trop pourquoi mais, quand on faisait l’amour, je me sentais plus forte. Il me faisait sortir de moi-même. Cela signifiait que je pouvais vraiment exprimer mes réactions, ce que mon corps ressentait. »

Leur vie sexuelle régulière, animée et bruyante entraînait des plaintes fréquentes. « Ma colocataire nous a envoyé un message sur notre groupe WhatsApp en demandant : ‘Est-ce que quelqu’un a mal ? J’entends des gémissements très forts, est-ce que quelqu’un a mal ?’ »

« Qu’est-ce que je peux y faire ? Je ne le fais pas exprès », dit Saffy, ajoutant qu’elle a essayé d’avoir des rapports sexuels silencieux, mais que ce n’est pas pour elle. « Bien sûr, j’ai essayé de ne pas faire de bruit. J’ai demandé à un petit ami de mettre sa main sur ma bouche. Mais je ne peux pas ne pas faire de bruit. C’est plus agréable si je le libère », explique-t-elle.

« Mon conseil à toutes les femmes est de ne pas se retenir. Permettez-vous d’être libre et si cela signifie faire du bruit, alors allez-y », conclut-elle.