Abonnez-vous pour 1€

Yari Verschaeren, l’invité du week-end: «Nous sommes prêts pour le match le plus important de notre saison»

Yari Verschaeren, l’invité du week-end: «Nous sommes prêts pour le match le plus important de notre saison»
Photo News

Deux ans et demi après des débuts tonitruants dans le monde du football professionnel, Yari Verschaeren (19 ans) n’est pas encore là où on l’attendait. Il faut dire que depuis sa joyeuse entrée sur la pelouse trudonnaire, le 25 novembre 2018 avec la bénédiction de Hein Vanhaezebrouck, le nº51 anderlechtois a été stoppé en plein vol par une déchirure des ligaments croisés de la cheville (décembre 2019 au Standard) ainsi que par une grave blessure à la malléole en fin d’année dernière contre Genk.

Au total, six mois d’indisponibilité ont considérablement freiné la progression d’un bon petit Diable qui n’en est pas moins toujours resté parmi les chouchous de Roberto Martinez. Loin d’être le premier choix de Vincent Kompany durant de nombreuses semaines, Verschaeren s’est accroché pour retrouver une place de titulaire ces derniers temps. Toujours soucieux de ne pas faire de vagues – chacune de ses réponses à nos questions transpire la prudence –, il a souffert dans l’ombre plutôt que de s’apitoyer sur son sort. S’il n’a pas encore retrouvé toutes ses sensations, le nouveau complice de Lukas Nmecha au sein de l’attaque anderlechtoise a largement pris part au premier triplé mauve depuis un an, contre Zulte-Waregem, à l’Antwerp et face à Bruges.

►►► Retrouvez notre entretien complet avec Yari Verschaeren.

Revenu au meilleur moment dans les bonnes grâces de l’entraîneur anderlechtois, il soigne son moral et ses statistiques. Avec, en dépit de tous les contretemps auxquels il a dû faire face cette saison, 4 buts et 3 assists en 15 apparitions. Soit, une action décisive toutes les 129,7 minutes. Un bilan très honnête que le jeune pilier du RSCA – il compte déjà 67 matches avec le Sporting – espère encore renforcer dimanche au Stayen. Sur le synthétique trudonnaire, certes aussi piégeux qu’une peau de banane, mais sur lequel il avait immédiatement reproduit, lors de ses grands débuts en Pro League, les prouesses dont il était coutumier sur les surfaces similaires de Neerpede.

►►► Pour le jeune Mauve, il n’y a que la victoire qui compte.

►►► L’Euro avec les Diables, une priorité? Voici sa réponse!

►►► Verschaeren donne son avis sur sa nouvelle position dans le système de Kompany.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo