Abonnez-vous pour 1€

«J’en**le les étrangers»: un potentiel médecin belge tient des propos racistes en plein chat vidéo! (vidéo)

Vidéo
«J’en**le les étrangers»: un potentiel médecin belge tient des propos racistes en plein chat vidéo! (vidéo)

C’est un étudiant montois prénommé Mehdi et âgé de 18 ans – un futur assistant social – qui a capturé avec l’aide d’un ami cette vidéo hallucinante qui se répand actuellement comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’un échange qu’il a eu ce vendredi soir sur « Azar » qui est une application de chat vidéo permettant, comme son appellation l’indique, d’échanger au gré du hasard avec d’autres utilisateurs.

On y voit un énergumène – en blouse médicale, stéthoscope autour du coup, et masque de protection belge « Deltrian » sur le visage qui s’est vraisemblablement présenté à eux comme « un médecin de l’hôpital Erasme » – proférer des propos racistes : « Je les encule les Arabes, (ce sont) les déchets de la société (…) Direction Auschwitz (camp de concentration en Pologne, NdlR) espèce de pute (…) J’encule les étrangers (…) Je baise vos morts », etc.

>> Mehdi témoigne.

Questionné, le directeur médical adjoint de l’hôpital Erasme, Vincent Huberty, a immédiatement mené son enquête pour vérifier si cet énergumène – dont le tatouage qu’il présente sur le torse pourrait permettre de l’identifier – pouvait ou non être un membre de son personnel : « Je peux vous confirmer qu’il ne s’agit pas d’un membre de notre personnel. On n’utilise plus de stéthoscope en plastique. Chez nous, les blouses médicales présentent le logo de notre hôpital. L’environnement dans lequel il est filmé ne correspond pas non plus à celui de notre hôpital ».

Sur les réseaux sociaux, d’aucuns ont ensuite prétendu qu’il s’agirait d’un « médecin urgentiste » externe / vacataire qui travaillairait cette fois dans plusieurs hôpitaux d’un autre groupe hospitalier bruxellois, fournissant même sa prétendue identité. Vérfication à nouveau faite via le site de l’Ordre des médecins, cette prétendue identité ne renvoie à aucun médecin belge et, à cela, s’ajoute le fait que le groupe hospitalier bruxellois à présent visé nous confirme qu’il ne s’agit pas d’un membre de leur personnel. Il pourrait donc y avoir usurpation de fonction dans le chef de ce prétendu médecin belge. Un véritable médecin belge nous précisant à cet égard que son stéthoscope en plastique n’est « ni homologué pour les étudiants en médecine ni pour les médecins ».

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be