La reine Elisabeth, impassible et digne : retour sur les grands moments des obsèques du prince Philip (photos)

Photos
La reine Elisabeth, impassible et digne : retour sur les grands moments des obsèques du prince Philip (photos)
Isopix

Les funérailles du prince Philip ont eu lieu sur le coup de 15h (heure locale), ce samedi 17 avril, au château de Windsor (à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Londres). Après que le cortège funèbre se soit clôturé et qu’une minute de silence protocolaire ait été observée, les trente invités ont rejoint la reine Elisabeth, au sein de la chapelle St-Georges de Windsor. La souveraine était la première à pouvoir y pénétrer, ayant suivi la procession dans sa Bentley Royale, contrairement aux autres membres de la famille royale (le prince Charles, la princesse Anne, les princes Harry et William, etc.), qui ont fait le parcours à pied.

Le cercueil est sorti de la Land Rover vert militaire du prince Philip, ayant servi pour le cortège, et a tout naturellement été porté et déposé devant l’autel. Il était couvert de l’étendard personnel du duc d’Édimbourg, de son épée, sa casquette de la Marine et d’une couronne de fleurs.

Le doyen de Windsor et l’archevêque de Canterbury ont ensuite prononcé une prière en la mémoire du défunt, saluant notamment « sa gentillesse, son humour et son humanité », ainsi que « le soutien sans faille qu’il a apporté à la reine ». Le reste de la cérémonie fut suivi de chants religieux et de musiques royales. Aucune homélie, ni sermon n’ont été prononcés.

L’après-midi s’est terminée par l’inhumation, dans la plus stricte intimité.

C'est donc le début d'une nouvelle vie pour la famille royale britannique et la reine Elisabeth, qui perd son pillier, mais qui devrait tout de même prochainement reprendre le cours de ses activités. D'autant que le 21 avril prochain, la Queen célébrera ses 95 ans... sans oublier que dans un an, elle fêtera son jubilé de platine, symbolisant 70 ans de règne.

Le deuil d’Elisabeth et la séparation entre Harry et William

Ce qu’on retiendra de cette cérémonie, c’est évidemment le visage de la reine. Toute de noir vêtue et masquée (comme les autres invités), Elisabeth II n’a laissé transparaître aucune émotion, en plein recueillement. Contrairement à son fils, Charles, dont les yeux semblaient légèrement humides, à l’entrée du cercueil dans la chapelle.

Évidemment, on pointera aussi cette distanciation entre Harry et William, séparés par leur cousin, Peter Philips, lors du cortège. Les deux frères ont respecté la recommandation de leur grand-mère, ne souhaitant pas qu’ils marchent côte à côte. Ainsi, les flashs n’ont pu être pleinement braqués sur eux. De fait, les deux hommes seraient toujours fâchés, suite aux récentes déclarations choc de Harry et de sa femme, Meghan. Lesquels ayant notamment révélé les attitudes racistes de membres de la firme monarchique, à l’égard de leur bébé...

Notons qu’Harry et William sont tout de même apparus unis, à la fin de la cérémonie, en compagnie de Kate. Preuve qu’entre eux, cela va un peu mieux  ? Ou que leur amitié n’a, en réalité, jamais cessé  ?

Photos  : Isopix / Capture d’écran RTBF

Notre sélection vidéo