Abonnez-vous pour 1€

Marc Van Ranst sous surveillance policière suite à des menaces: Quid des autres politiques? «Il reçoit parfois des insultes, des messages haineux»

Marc Van Ranst sous surveillance policière suite à des menaces: Quid des autres politiques? «Il reçoit parfois des insultes, des messages haineux»

Le virologue et expert du Gems Marc Van Ranst, qui annonce rarement de bonnes nouvelles lors de cette pandémie, continue à faire l’objet de menaces à un point tel que la police fédérale assure toujours sa protection particulière. Cela dure depuis 9 mois ! « Toutes les 20 à 30 minutes, une voiture de police passe devant chez moi ! », témoigne le virologue de la KULeuven. « Quelqu’un pour tuer Van Ranst ? C’est bien payé ! » : voilà le style de menace qu’il reçoit…

Il nous en dit plus dans une longue interview.

Du côté des politiques, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke fait-il aussi l’objet de menaces et d’une surveillance policière ? « Non », répond son cabinet sans en dire plus.

Chez le ministre des Indépendants et des PME David Clarinval (MR), on nous dit que le ministre « reçoit parfois des insultes, des messages virulents et haineux sur les réseaux sociaux ». « Mais pas de menaces qui engendrent une crainte particulière. Le ministre comprend l’émotion des gens lors des annonces du Codeco. Il essaie d’y répondre et parfois, les citoyens se ravisent et s’excusent de s’être emportés. D’autres ne veulent rien entendre et on les bloque », nous dit Tatiana Gabrielli, du service communication du cabinet.

Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be