Abonnez-vous pour 1€

Clap de fin pour la «Super League»? Tous les clubs anglais se retirent officiellement, l’organisation annonce vouloir «remodeler» le projet

Photonews
Photonews

Après Manchester City en début de soirée, Liverpool, Manchester United, Tottenham, Arsenal puis enfin Chelsea ont annoncé officiellement en fin de soirée mardi se retirer du projet controversé de Super Ligue européenne dissidente, dans des communiqués distincts.

« Après vous avoir écouté, ainsi que la communauté élargie du football ces derniers jours, nous nous retirons de la Super Ligue envisagée. Nous avons fait une erreur et nous nous excusons pour cela », ont même tweeté les Gunners d’Arsenal.

« Manchester United ne participera pas à la Super League. Nous avons entendu la réaction de nos fans, du gouvernement britannique et d’autres importantes parties prenantes », ont de leur côté indiqué les Red Devils.

« Liverpool peut confirmer que son implication dans le projet de Super Ligue européenne a été stoppée », indique le communiqué des champions d’Angleterre en titre.

Pour Tottenham, c’est le président du club Daniel Levy qui est cité dans le communiqué pour « regretter l’anxiété et les bouleversements causés par ce projet de Super Ligue européenne » : « Nous pensions qu’il était important que notre club participe aux développements d’une possible nouvelle structure », a-t-il expliqué.

Chelsea, qui avait déjà fait savoir son intention de se retirer du projet plus tôt dans la soirée, a confirmé la nouvelle dans la nuit. « Comme révélé plus tôt, Chelsea confirme qu’il a débuté la procédure formelle pour se retirer du groupe qui développe un projet de Super Ligue européenne. Ayant rejoint le groupe à la fin de la semaine dernière, nous avons maintenant eu le temps d’examiner totalement la question et avons décidé que notre participation continue à ces plans ne serait pas dans le meilleur intérêt du club, de nos supporters ou de la communauté du football au sens large », a écrit le club londonien dans un communiqué.

Après ces annonces, il ne restait plus que six clubs impliqués dans la Super League : les trois espagnols (le Real Madrid, le FC Barcelone et l’Atlético Madrid) et les trois italiens (l’AC Milan, l’Inter Milan et la Juventus). Certains, comme les deux clubs milanais, auraient toutefois fait part de leurs intentions de quitter le projet eux aussi selon plusieurs médias italiens.

La « Super League » réagit

Peu avant 2 heures du matin, la « Super League » publiait un communiqué. Les créateurs y annoncent qu’ils vont « reconsidérer les étapes les plus appropriées pour remodeler le projet » de compétition privée censée concurrencer la Ligue des champions de football, face aux nombreux désistements de clubs fondateurs auxquels ils font face.

Cette décision, qui s’apparente à une suspension du projet, intervient à l’issue d’une folle journée, qui a vu se désolidariser successivement la moitié des douze clubs fondateurs de cette compétition quasiment fermée aux autres équipes d’Europe, face au tollé des supporters et aux menaces des instances du football.

Les six clubs anglais (Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham) initialement engagés dans cette Super Ligue ont annoncé mardi soir leur retrait de ce projet « à cause de la pression mise sur eux », a ajouté l’organisation « Super League » dans un communiqué transmis à l’AFP deux jours seulement après le lancement de son initiative.

La « Super League », basée en Espagne, s’est malgré tout redite « convaincue » que sa proposition « est entièrement alignée avec le droit européen », et que « le statu quo actuel du football européen doit changer ».

L’organisation dissidente, dirigée par le patron du Real Madrid Florentino Pérez, ne précise en revanche pas concrètement de quelle manière elle compte « remodeler » son projet, ni n’indique si ce sera au sein des instances comme l’Union européenne du football (UEFA) ou toujours en dehors.

Les six autres clubs initialement engagés (Real Madrid, Barcelone, Juventus Turin, AC Milan, Atlético Madrid, Inter Milan) n’ont de leur côté pas pris officiellement position depuis les défections de leurs alliés initiaux.

Le direct de la soirée :

02h10 : Lâchée par les clubs anglais, la Super League a perdu la moitié de ses fondateurs en 48h suite aux menaces des instances du football, mais aussi et surtout face à la pression des supporters. Quel avenir dès lors pour cette compétition ? Quels clubs vont vouloir continuer cette aventure ou quels seront les prochains à la quitter ? À suivre dans les prochaines heures…

02h04  : La « Super League » réagit cette nuit dans un communiqué. Elle annonce vouloir « remodeler » le projet face aux désistements.

01h55  : C’est officiel : Chelsea se retire lui aussi de la Super League, fait savoir le club londonien dans un communiqué.

00h05 : L’AC Milan s’apprêterait également à quitter le groupe et deviendrait donc le premier club italien à le faire.

23h55 : C’est chose faite : après Manchester City, ce sont Manchester United, Liverpool, Arsenal et Tottenham qui ont annoncé quitter la Super League. Chelsea, qui jouait ce mardi soir, devrait officialiser dans les prochaines heures, annoncent plusieurs sources britanniques dont la BBC

23h50 : Selon la BBC, les clubs anglais vont annoncer leur retrait de la Super League dès ce mardi soir.

23h30 : Florentino Perez, président du Real Madrid et de la Super League, devait s’exprimer ce soir dans l’émission radio El Larguero, mais il est retenu par la réunion d’urgence organisée entre les clubs fondateurs de la compétition.

23h23 : Après l’officialisation du retrait de Manchester City, les cinq autres clubs anglais (Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester United et Tottenham) auraient aussi l’intention de quitter la Super League, annonce Sky Italia. Six clubs soit la moitié des membres fondateurs.

22h50 : Liverpool perd un partenaire en raison de sa participation au projet de Super League. L’horloger Tribus indique « ne pas pouvoir soutenir la décision prise par les propriétaires du club ». « Le football appartient aux fans et nous unit tous, il n’a jamais été destiné à profiter à quelques-uns ».

22h40 : Aleksander Ceferin, président de l’UEFA, salue la décision de City. « Je suis ravi de saluer le retour de City dans la famille du football européen. Ils ont fait preuve d’une grande intelligence en écoutant de nombreuses voix, principalement celles de leurs fans. Cela demande du courage d’admettre une erreur, mais je n’ai jamais douté qu’ils avaient la capacité et le bon sens de prendre cette décision. »

22h23 : Manchester City est le premier club à officialiser son intention de quitter « le groupe qui planifie une Super League européenne ».

22h20 : Manchester United confirme le départ de son vice-président Ed Woodward à la fin de l’année 2021.

22h00 : Les joueurs de Liverpool, emmenés par leur capitaine Jordan Henderson, ont pris position contre la Super League et l’ont fait savoir sur les réseaux sociaux. « Nous ne l’aimons pas et nous ne voulons pas qu’elle arrive. C’est notre position collective. Notre engagement pour ce club de football et ses supporters est absolu et inconditionnel. You’ll never walk alone. »

21h27 : La Gazzetta annonce qu’une réunion d’urgence entre les douze clubs de la Super League va se tenir ce mardi soir à 23h30. Une conférence de presse serait programmée pour mercredi.

21h00 : Ed Woodward, vice-président exécutif de Manchester United, aurait démissionné selon la presse anglaise.

20h53 : L’Atlético Madrid et le FC Barcelone comptent faire marche arrière. Joan Laporta, président du Barça, aurait annoncé vouloir faire voter les socios quant à une participation à la Super League, ce qui est loin d’être acquis.

20h00 : La BBC annonce que Chelsea prépare des documents pour demander son retrait de la Super League. Quelques minutes plus tard, l’information arrive que Manchester City compte faire de même.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo