Abonnez-vous pour 1€

L’ancien capitaine du Standard Sébastien Pocognoli préface la finale de dimanche: «Cela va dépendre de la forme du jour...» (vidéo)

Vidéo
L’ancien capitaine du Standard Sébastien Pocognoli préface la finale de dimanche: «Cela va dépendre de la forme du jour...» (vidéo)

Comment voyez-vous cette finale entre vos deux anciens clubs ?

C’est du 50-50, comme dans n’importe quelle finale. Cela va dépendre de la forme du jour. Genk va jouer ouvert, c’est sûr avec John van den Brom, et si ses individualités sont en forme, si Bongonda, Ito et Onuachu sont en mode finale de Coupe, ce sera difficile. Mais le Standard a aussi des individualités, avec Lestienne, Carcela, Klauss, Amallah. Si ceux-ci sont dans un bon jour, ça peut donner une très belle finale.

Comment expliquez-vous l’irrégularité chronique du Standard ?

Le Standard a toujours été un peu inconstant. C’est peut-être l’ADN de la ville, de la région. J’ai déjà vécu des moments où on ne pouvait pas rentrer à l’Académie parce que les supporters étaient là et où, trois mois plus tard, on faisait la fête tous ensemble sur la place Saint-Lambert. Cela vit et c’est positif. Il n’y a pas de moments d’arrêt.

>> Comment vivre une saison plus stable ? Le défenseur dévoile ses idées.

>> L’ancien capitaine revient sur son départ du Standard.

>> Découvrez notre grand entretien avec Sébastien Pocognoli.

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ !


Notre sélection vidéo