« Good Girls Revolt » ou la révolte des gentilles filles, une chouette série féministe inspirée d'une histoire vraie

« Good Girls Revolt » ou la révolte des gentilles filles, une chouette série féministe inspirée d'une histoire vraie
Isopix

« Good Girls Revolt »

Sortie  : 8 mars 2021, sur RTLplay

Genre  : drame, histoire

Nombre d’épisodes  : 10 (entre 45 et 57 minutes par épisode)

Pays d’origine  : Etats-Unis

Création  : Dana Calvo (d’après le roman de Lynn Povich)

Casting  : Genevieve Angelson (« House of lies »), Erin Darke (« The Marvelous Mrs. Maisel »), Anna Camp (« True Blood »), Hunter Parrish (« Quantico »), Chris Diamantopoulos et Joy Bryant (« Spider-Man 2 »)

Résumé  : Inspiré d’une histoire vraie, « Good girls revolt » nous ramène au cœur de la rédaction d’un magazine américain, fin des années 1960. Les femmes sont alors cantonnées aux postes de « chercheuses d’informations » et documentalistes non créditées, prémâchant le travail des hommes journalistes, qui récoltent les lauriers… jusqu’au jour où trois investigatrices de l’ombre, éclairées par une collègue de passage (jouée par Grace Gummer, la fille de Meryl Streep), décident d’inverser la tendance. Et quand d’ambitieuses jeunes filles se rebellent, ça fait des étincelles !

Notre avis  : Belle surprise que cette petite série féministe disponible sur le service de streaming gratuit de RTL. Dans le sillage de « Mad Men », le feuilleton trouve rapidement sa propre voie et livre dix épisodes exaltants sur les premières heures d’un combat, hélas, toujours d’actualité. Les trois héroïnes, incarnées par Genevieve Angelson (« House of lies »), Erin Darke (« The Marvelous Mrs. Maisel ») et Anna Camp (« True Blood »), sont par ailleurs particulièrement attachantes.

Note de la rédaction  : 4/5

Vous aimerez aussi  : « De celles qui osent », « The Astronaut Wives Club », « Les Figures de l’ombre »

Notre sélection vidéo