Abonnez-vous pour 1€

La tombe de sa maman profanée à Erezée, Anne lance un appel à témoins: «Ils devaient avoir une disqueuse»

Des hommes munis d’outils ?
Des hommes munis d’outils ? - D.R.

C’est un véritable coup de gueule, accompagné d’un appel à l’aide, qu’a poussé Anne Wyeme sur Facebook, mercredi dernier. Cette institutrice primaire de Durbuy, qui a perdu sa maman il y a deux ans, a découvert que la sépulture de cette dernière avait été saccagée durant les vacances de Pâques !

« Je me rends régulièrement au cimetière de Biron où repose le corps de ma maman pour y fleurir sa tombe. Mais c’est mon papa qui a découvert l’ampleur des dégâts lorsqu’il s’y est rendu un peu avant la fin des vacances de Pâques », explique la citoyenne de Tohogne. Arrivée sur place, cette dernière a constaté que les deux sculptures de pierre qui ornaient le caveau familial avaient disparu…

► « Ils devaient certainement être équipés d’une disqueuse » : pour Anne, il s’agirait de deux individus bien équipés

Anne lance dès lors un appel à témoins  : « Ma crainte est que les deux sculptures soient revendues »

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo