Abonnez-vous pour 1€

Ouverture des terrasses le 1er mai à Mons-Borinage: «Il faut faire appliquer la loi», explique le procureur du Roi

«C’est une question de responsabilisation», dit Christian Henry.
«C’est une question de responsabilisation», dit Christian Henry. - B. Libert / C.W.

Ce lundi, après sa réunion avec les bourgmestres du Hainaut, nous avons interrogé le gouverneur de la province Tommy Leclercq concernant les commerçants qui veulent ouvrir à tout prix leurs terrasses le 1er mai. Ces cafetiers ou restaurateurs seront-ils verbalisés ? « Je ne suis pas là pour verbaliser », nous a-t-il répondu.

C’est pour cette raison notamment que le parquet était également présent à la réunion organisée par le gouverneur ce lundi. Et la position du parquet n’a pas changé...

« Nous ne faisons pas la chasse aux sorcières mais il faut faire appliquer la loi », explication du procureur du Roi

Concrètement, les commerçants, qui ouvriront le 1er mai, risquent une amende de 750€

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo