Abonnez-vous pour 1€

L’église des Écacheries à Belœil louée à des motards, les habitants inquiets : «On n’est pas des délinquants, mais de bons pères de famille»

Gregory (à droite) du club de motards l’assure: «On ne va pas faire la nouba tous les soirs».
Gregory (à droite) du club de motards l’assure: «On ne va pas faire la nouba tous les soirs». - B.LIBERT

«La chapelle des Écacheries (NDLR: hameau de l’entité de Belœil) est devenue un véritable chancre!», plaide au conseil communal de Belœil, qui s’est tenu mercredi soir par visioconférence, le conseiller de l’opposition (Pour l’Avenir) Alain Carion. Et il sait d’autant plus de quoi il parle qu’il habite lui-même le quartier. «On y retrouve des détritus, des canettes», regrette-t-il. «Que va-t-elle devenir?», interroge-t-il.

Le conseiller fait effectivement état de plusieurs projets de transformation de la petite église (désacralisée depuis des années) en logements, déboutés par la commune de Belœil: «À juste titre», précise-t-il. «Nous espérions, en effet, quand le bâtiment a été racheté que des projets urbanistiques de qualité soient présentés. Il n’en était malheureusement rien. Toujours est-il que, désormais, suite à l’abandon de ces projets successifs, des rumeurs dans le hameau font état d’un club de motards qui viendrait s’y installer… Évidemment, cela suscite de nombreuses craintes dans le quartier», souligne Alain Carion. «Ces rumeurs sont-elles fondées? Et si oui, comment peut-on protéger ce hameau de Belœil des nuisances qu’engendrerait inévitablement l’installation d’un tel club?».

Le bourgmestre, Luc Vansaingèle, explique sa décision  : « L’immeuble est inoccupé depuis longtemps... »

► « On n’est pas des délinquants, mais de bons pères de famille » : Gregory, le responsable du club de motards en question, rassure les citoyens

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo