«LOL: Qui rit, sort!»: le nouveau défi des comédiens et humoristes français. «J’avais jamais fait ça», nous avoue Alexandra Lamy (vidéo)

Vidéo
«LOL: Qui rit, sort!»: le nouveau défi des comédiens et humoristes français. «J’avais jamais fait ça», nous avoue Alexandra Lamy (vidéo)
Capture d’écran

Le premier qui glousse a perdu ! Tel est le concept de «  LOL : Qui rit, sort !  », version 2.0 du jeu de la barbichette. Déclinaison française de « Documental », un programme Amazon Original à succès au Japon, ce comedy show, présenté comme une expérience immersive en six parties, a déjà été exporté aux quatre coins du globe. Ce vendredi 23 avril, il sera rendu disponible exclusivement sur la plateforme du géant de l’e-commerce, porté par la crème des comédiens et humoristes de l’Hexagone.

« On est ravis de présenter un casting paritaire et d’avoir pu mixer tous les types d’humour  », indique Thomas Dubois, directeur des créations Amazon Originals France pour Amazon Studios. « C’est un format qui tombe à pic, parce que, clairement, on a envie et besoin de se divertir en ce moment. »

Alexandra Lamy, Gérard Jugnot, Inès Reg, Tarek Boudali, Julien Arruti, Bérangère Krief, Kyan Khojandi, Reem Kherici, Fadily Camara et son époux, Hakim Jemili, ont donc tous accepté – pour la bonne cause, le vainqueur remportant 50 000 euros pour l’association de son choix – de relever le défi de garder leur sérieux le plus longtemps possible, tout en essayant de faire craquer les autres.

Motivée par son père

Si certains n’ont pas hésité une seconde à rejoindre l’aventure, d’autres ont mis un peu plus de temps avant de signer. C’est le cas notamment d’Alexandra Lamy. « C’est mon père qui m’a convaincue  », nous avoue la comédienne. « Il m’a dit : « C’est bien ma fille, ça va te challenger, te pose pas de question », et il avait raison. Puis il a ajouté « En plus, y aura de la jeunesse », j’ai pas compris… Pourquoi il dit ça ? (Rires.) Après, j’ai vu que Gérard Jugnot – exceptionnel, soit dit en passant – était de la partie, j’ai pensé « ouf, je suis pas la plus vieille » ! »

« Moi, j’ai pas eu le choix. Philippe (Lacheau) a dit que je ne jouerais pas dans son prochain film si je le faisais pas  », plaisante quant à lui Julien Arruti, de la bande à Fifi. «  Il y a le côté plateforme aussi, que je trouvais intéressant. Ne pas avoir la pression du nombre d’entrées le premier jour de sortie de ton film au cinéma, du public quand t’es stand-upper, de l’audimat quand tu fais une émission de télévision… là, y a un truc qui fait plus cour de récré, c’est bon enfant. »

Show must go on

Dans « LOL : Qui rit, sort ! », le premier qui s’esclaffe aura affaire à Philippe Lacheau, maître omniscient du jeu et distributeur redouté de cartons jaunes et rouges, synonymes de premier avertissement puis d’exclusion. Les trublions du laboratoire de l’humour, un espace de 1200 m2 aux allures de Maison des secrets truffée d’accessoires divers et variés mis à leur disposition pour induire le rire, devront également jouer une carte Joker, à dégainer à n’importe quel moment des six heures d’enfermement. Laquelle donne accès à une scène où, durant dix minutes, ils ont quartier libre pour tenter d’éliminer leurs camarades, contraints d’assister au spectacle. « Alors moi, je me suis inventé un personnage qu’on n’a jamais vu », tease Alexandra Lamy. « J’avais préparé un truc, puis finalement je suis partie en live. C’était drôle de préparer cette carte, parce que j’avais jamais fait ça, je ne me suis jamais produite seule sur scène. J’ai jamais fait de sketch comme ça, c’était un vrai challenge et ça m’a épuisée. »

Bérengère Krief, de son côté, a vécu un moment douloureux. «  J’étais vraiment en souffrance. C’est tellement difficile de ne pas rire que j’ai même pas essayé de faire rire les autres, au risque de m’autodétruire ! » explique la comédienne et humoriste. «  Par contre, j’ai apprécié la carte Joker, parce que c’est le seul moment où j’avais prévu quelque chose et où, du coup, je me sentais en sécurité. » Un sentiment que ne partagent pas forcément ses acolytes. « Moi, le Joker, je me suis vraiment senti en danger », confie Julien Arruti. « J’étais très vulnérable. Pour le coup, cette expérience te fait réfléchir sur ce qu’est le rire pour toi, dans ta vie, dans ton rapport à l’autre… j’avais jamais réfléchi à ça, j’ai pas mal cogité après. »

Reste à découvrir à l’écran si leurs blagues, punchlines et techniques de filou pour faire rire… sans rire ont porté leurs fruits !

« LOL : Qui rit, sort ! », disponible sur Prime Video

Notre sélection vidéo