Loups des hautes-fagnes: la compagne d’Akela appelée Maxima

Akela est-il papa?
Akela est-il papa? - D.R.

Quand un loup s’installe durablement sur un territoire, les autorités régionales proposent généralement de lui donner un nom. Ce fut le cas pour le premier loup réinstallé en Wallonie : après quelques mois, la population avait pu lui choisir un nom parmi quelques propositions et ce fut Akela qui obtint les suffrages. En novembre dernier, un chasseur de la région a relevé son piège-photo dans la région et il a eu la chance d’y découvrir un cliché sur lequel figuraient cette fois deux loups ! Tout laissait penser qu’Akela s’était trouvé une compagne, ce qui s’est confirmé.

Comme sa petite-fille

« Ce chasseur », explique Nicolas Yernaux, porte-parole du Service public de Wallonie (SPW), nous a demandé si l’on pouvait donner à cette louve le prénom sa petite-fille, Maxima, née le jour même où il a découvert la photo du couple de loups. Ce que nous avons accepté. » Une belle petite histoire qui pourrait trouver un heureux prolongement dans les semaines à venir puisque nous arrivons à l’époque des naissances de louveteaux.

« Le rut chez le loup, c’est en février », précise Nicolas Yernaux. 63 jours après la conception, naissent les louveteaux. On ignore évidemment si Maxima est en gestation mais le porte-parole du SPW relève un élément intéressant : alors que le couple ne semblait plus se quitter sur les images des pièges-photos ces dernières semaines, ceux-ci ne photographient plus qu’un seul loup ces derniers jours. Ce qui pourrait s’expliquer par un repli de la mère dans une tanière en vue d’une naissance imminente, le mâle étant chargé de chasser pour la nourrir. On saura dans les semaines qui viennent si la Wallonie aura la chance de connaître une première portée de loups.

Notre sélection vidéo