Abonnez-vous pour 1€

Bois de la Cambre, «Boum 2»…: «Avec des casseurs, il faut intervenir», réagit le président du PS Paul Magnette

Bois de la Cambre, «Boum 2»…: «Avec des casseurs, il faut intervenir», réagit le président du PS Paul Magnette

Dans la longue interview qu’il nous consacre dans nos éditions de ce vendredi, le président du PS est aussi revenu avec nous sur les événements du Bois de la Cambre d’il y a quelques semaines. Alors, comment le président du PS juge-t-il l’action du bourgmestre (PS) de Bruxelles ? Aurait-il géré les incidents comme son collègue Philippe Close ?

« Avec des casseurs, il faut intervenir »

« Je le soutiens totalement. Philippe est dans le dialogue. Samedi (on annonce une Boum 2, NDLR), il mettra un maximum de gens pour inviter les participants à respecter la bulle de dix, les gestes barrières, etc. Mais il y a toujours des perturbateurs, des gens venus pour casser, c’est devenu récurrent dans toute manifestation et un bourgmestre est alors bien obligé d’intervenir, même si cela ne l’amuse pas. Il y a eu 1h30 de sommations la dernière fois. Ne faisons pas d’amalgame entre ceux qui viennent pour s’amuser et ces perturbateurs. »

« Pour les terrasses, je ne suis pas inquiet »

Bourgmestre de Charleroi, M. Magnette dit ne pas craindre des débordements sur les terrasses le 8 mai. « Je suis d’abord content qu’elles rouvrent, même avec une semaine de retard sur ce que je voulais. (…) Pour en revenir aux terrasses, je ne suis pas inquiet. On dialogue énormément avec l’Horeca et on va lancer des initiatives pour encourager les Carolos à soutenir le secteur. »

>> Le président du PS offensif à la veille du 1er mai : accord interprofessionnel, PTB, Luperto, Codeco… Retrouvez son interview complète dans nos journaux de ce vendredi, dès cette nuit sur notre liseuse numérique ou sur nos sites ce vendredi matin.

Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be