Abonnez-vous pour 1€

Giovanni Fois, délégué du club de La Louvière Centre, est enfin sorti de l’hôpital: «Comme quoi, le dieu du foot existe bel et bien!»

Giovanni, le pouce levé, avait gagné la première mi-temps à l’hôpital
Giovanni, le pouce levé, avait gagné la première mi-temps à l’hôpital - D.R.

On ne compte plus les nombreux amis, sportifs professionnels et amateurs qui l’ont soutenu dans son combat. Giova, pour des centaines d’intimes, a consacré sa vie au foot Louviérois. Mais en ce début d’avril, beaucoup ont craint qu’il ne verrait plus un terrain de sa vie… Intubé et sous respirateur aux soins intensifs de Notre-Dame de Grâce à Gosselies, il faisait peine à voir.

Ses poumons étaient atteints par la maladie à plus de 75 %, laissant présager le pire. « Les médecins lui ont dit qu’il est sorti par la petite porte. Atteint comme il était, il n’avait qu’une chance sur dix d’en réchapper », nous explique Ludovic, son beau-fils.

Il n’avait encore jamais vu sa petite fille Ilycia, née juste avant son hospitalisation  : « Il a pleuré de joie et de bonheur en la voyant ». (PHOTO)

► En revenant de l’hôpital, Giova a fait un détour par le stade  : « Je ne vois pas comment le club pourrait faire sans lui », témoigne Piero Rizzo, son ami d’enfance.

► Le Louviérois est sur la voie de la guérison et a récupéré « 60 % de sa forme » : « Comme quoi, le dieu du foot existe bel et bien ! »

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo