Abonnez-vous pour 1€

Depuis 10 ans, cette maman vit avec des problèmes de peau d’une douleur indescriptible qui l’empêchait parfois «de changer la couche de sa fille»!

Depuis 10 ans, cette maman vit avec des problèmes de peau d’une douleur indescriptible qui l’empêchait parfois «de changer la couche de sa fille»!
123RF

Depuis ses 19 ans, Lucy Doyle vivait un véritable enfer à cause de ses problèmes de peau. Cette Anglaise de 29 ans était dépendante aux médicaments pour pouvoir tenir face à la douleur du psoriasis qui recouvrait 90 % de son corps. Cette maladie inflammatoire de la peau lui causait également de l’arthrite à toutes ses articulations.

« Au début, c’était supportable, mais douloureux », explique-t-elle au Liverpool Echo. « Ça a été pendant quelques années, mais après avoir donné naissance à ma fille, ça a commencé à empirer. » Les médecins lui ont alors donné toute une série de crèmes pour la peau qui ne faisait que calmer la douleur pendant un court moment.

Elle a alors commencé à prendre des antidouleurs mais rien ne l’aidait à se sentir vraiment mieux. « J’ai dû demander à une de mes amies de venir m’aider à changer la couche du bébé, parce que mes mains étaient coincées. À un moment donné, je suis allée chez le médecin, j’ai baissé mon pantalon, j’ai pleuré et j’ai dit : ‘Aidez-moi, s’il vous plaît’. »

Mais la vie de Lucy a été totalement transformée après avoir participé à l’émission télévisée « The Bad Skin Clinic ». Les résultats ont été stupéfiants : le psoriasis a totalement disparu de son corps ! « Cela fait presque un an et je n’ai plus de psoriasis. J’ai l’impression d’être à nouveau une personne normale. »

Dans le cadre de l’émission, elle rencontre une dermatologue choquée de la situation que vit Lucy. « Elle a dit que l’arthrite dont je souffrais était comparable à celle d’une personne de 80 ans. » Elle lui a alors donné un nouveau médicament, d’abord à faible dose, puis à dose plus élevée. « Dès les deux premiers mois, la situation s’est éclaircie et même les médecins ont été très surpris. »

Un an plus tard, Lucy a totalement retrouvé confiance en elle avec ses problèmes envolés. « Je ne pouvais pas porter de robes ou de jolies petites sandales en été, je devais me couvrir. L’autre jour, je portais une robe et c’était agréable de se sentir à nouveau normale. »

Notre sélection vidéo