Abonnez-vous pour 1€

Gabriel, un Quaregnonnais, est vacciné mercredi puis hospitalisé vendredi avec une myocardite: «Quand je respirais, j’avais de fortes douleurs»

Témoignage
Gabriel, bientôt 62 ans, a développé une myocardite, une inflammation du muscle cardiaque.
Gabriel, bientôt 62 ans, a développé une myocardite, une inflammation du muscle cardiaque. - D.R./PhotoNews

Gabriel Richa a reçu sa convocation pour se faire vacciner au Lotto Mons Expo mercredi dernier. À bientôt 62 ans, il est considéré comme une personne à risque. Le sexagénaire a eu une leucémie. Il y a deux mois, il a subi une opération à cœur ouvert. Il a également des problèmes de tension.

Mercredi dernier, le Quaregnonnais a donc reçu sa première dose de vaccin, du Pfizer.

« Même pas 48 heures après, quand je respirais, j’avais de fortes douleurs » : Gabriel s’est retrouvé à l’hôpital, il témoigne

Gabriel a développé une myocardite, qui est en fait une inflammation du muscle cardiaque. En plus des fortes douleurs, il ressentait une sensation de frissons mais n’avait pas de fièvre.

Pour Gabriel, il est clair que sa myocardite est liée au vaccin (explications)

Il était toujours hospitalisé ce lundi. On l’a mis sous traitement et son cœur est surveillé.

Voici la réponse de la porte-parole de Pfizer Belgique, Marie-Lise Verschelden  : « Rien ne permet actuellement de conclure que la myocardite est un risque associé à l’utilisation du vaccin Pfizer/BNT COVID-19 »

Gabriel se sent mieux, mais une question subsiste : va-t-il devoir faire sa deuxième dose du vaccin Pfizer ? Il va devoir en parler avec son cardiologue. « Je ne lui ai pas encore demandé si je vais pouvoir changer de vaccin. » En juin, il va devoir faire sa deuxième dose.

À ce jour, plus de 260 millions de personnes dans le monde ont été vaccinées avec ce vaccin.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo