Abonnez-vous pour 1€

Le Samouraï Karaté Huy pleure son fondateur et président, Michel Göbbels: «Il avait ce don exceptionnel de faire vivre les valeurs qu’il incarnait»

À droite, en train d’exécuter mae-geri avec un de ses assistants.
À droite, en train d’exécuter mae-geri avec un de ses assistants. - D.R.

Mérite sportif 2002 à Modave quand il y résidait et 2017 à Huy où il a donné au karaté ses lettres de noblesse, Michel Göbbels arborait une superbe carte de visite. Ceinture noire 6e DAN de karaté et ceinture noire 1re DAN de judo, ex-membre de l’équipe nationale belge, entraîneur national technique, juge-arbitre international, responsable de l’arbitrage à l’Association belge, à l’Association francophone et à la Ligue francophone de karaté, membre fondateur de l’Association wallonne et bruxelloise de karaté en plus d’une flopée de postes, le Hutois ne se reposait jamais sur ses lauriers. Il aura consacré plus de soixante ans de sa vie aux passionnés de cette noble discipline.

Malheureusement, ce dimanche, la triste nouvelle tant redoutée est tombée. Du haut de ses 76 ans, il s’en est allé dignement, perdant un des rares combats de sa vie, celui face à la maladie.

►► Au Samouraï Karaté Huy, entité qu’il a créée, la tristesse est profonde.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo