Abonnez-vous pour 1€

Réouverture des terrasses le 8 mai: partout en Wallonie et à Bruxelles, cafés et restaurants préparent leur grand retour!

Réouverture des terrasses le 8 mai: partout en Wallonie et à Bruxelles, cafés et restaurants préparent leur grand retour!
Belga

Faute de grives, on mange des merles. Ce dicton empreint de gastronomie résume l’état d’esprit dans lequel se retrouvent des centaines d’acteurs du secteur de l’Horeca.

Dès ce samedi 8 mai, ils pourront retrouver leurs clients. Mais ils devront s’adapter au mode « terrasses » que leur imposent les autorités. Et face à un engouement hors norme et des initiatives provenant parfois d’acteurs qui ne viennent pas de l’Horeca, le secteur se montre attentif aux possibles dérives.

« Certains, pas forcément issus de l’Horeca, envisagent de monter des chapiteaux de très grande dimension en ajoutant des food-trucks. Il faut être vigilant », explique Thierry Neyens, président de la Fédération Horeca Wallonie et patron de l’Hostellerie du Peiffeschof à Arlon. « Les communes sont sollicitées par le secteur, mais aussi par des clubs sportifs, des clubs jeunes ou des associations. Des initiatives qui partent un peu dans tous les sens avec des risques de dérive. Il y a des règles à respecter. L’Horeca est une activité économique qui a été fortement impactée. Il y a un protocole qui a été défini. Et ce qui est permis pour l’un, ne l’est pas forcément pour l’autre. Je pense qu’il y a des choses qui doivent il y a des choses qui doivent être précisées, voire clarifiées ».

►► Partout en Wallonie et à Bruxelles, les initiatives se multiplient pour que chacun puisse retrouver ses clients.

►► Tonnelle, chapiteau et... plaid : l’Horeca a également tout prévu en cas de mauvais temps!

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo