Abonnez-vous pour 1€

Mauvaise surprise pour Ann en changeant de fournisseur d’électricité: «Le vendeur m’avait dit de ne pas m’inquiéter, qu’il s’occupait de tout…»

Illustration
Illustration - Belga image

On lui avait promis que cela ne lui coûterait rien. Pourtant aujourd’hui, Ann Serdons se retrouve avec une facture de 213 euros de son ancien fournisseur d’électricité. L’incompréhension est donc grande pour cette Hasseltoise de 54 ans qui a simplement fait confiance à un vendeur.

Pour comprendre son histoire, il faut remonter à l’année dernière. Après une discussion avec un « vendeur enthousiaste », la quinquagénaire décide de passer chez Essent. « Je n’avais à payer que 75 euros par mois pour le gaz et l’électricité si je souscrivais à un contrat de trois ans. Alors j’ai changé et j’ai payé correctement mes factures tous les mois », explique-t-elle au Belang Van Limburg.

Quatre mois passent avant qu’Ann ne soit à nouveau contactée par un démarcheur, cette fois du fournisseur Elegant. « Il m’a promis que cela me reviendrait encore moins cher si je passais chez eux ! ». Problème, la dame a un contrat longue durée avec Essent. Elle le signale donc à son interlocuteur qui la rassure. « Il m’a dit que je ne devais pas m’inquiéter de cela, qu’il arrangerait mon transfert ».

En confiance, Ann change donc une nouvelle fois de fournisseur d’électricité. Sauf que quelques jours plus tard, une mauvaise surprise l’attendait dans sa boîte aux lettres. « J’ai reçu une facture de 213 euros d’Essent. Comment est-ce possible ? »

Un terhmostat intelligent

En réalité, cette facture est liée au « contrat de chauffage intelligent » qu’Ann avait signé avec Essent. Celui-ci prévoyait que la quinquagénaire reçoive un thermostat intelligent pour limiter sa consommation. Un appareil qu’elle a bien reçu. « Mais je ne pouvais rien faire avec donc je l’ai rangé dans mon abri de jardin »

Contacté par nos confrères flamands, Essent a décidé, à titre exceptionnel, d’effacer la facture de 213 euros d’Ann. « Comme elle affirme que le thermostat n’est pas sorti de sa boîte, elle peut le renvoyer. Sa dette sera effacée », confirme le fournisseur.

Notre sélection vidéo