Abonnez-vous pour 1€

Ransart a rendu un hommage poignant à Indiana: le jeune garçon de 14 ans est tragiquement décédé d’une crise cardiaque en décembre dernier...

Ransart a rendu un hommage poignant à Indiana: le jeune garçon de 14 ans est tragiquement décédé d’une crise cardiaque en décembre dernier...
D.R.

Il n’y a pas de mot ni de geste assez fort pour rendre hommage à un jeune homme parti bien trop tôt… Mais le club ransartois, emmené par ses dirigeants et l’actuel coach des U15 Ludo Di Paolo (qui a succédé à Rudy Seghers), ont eu le mérite de mettre tout leur cœur dans une cérémonie d’hommage que personne n’oubliera de sitôt. « Nous voulions rendre hommage à Indiana dès le prochain match qui suivait sa disparition. Mais les semaines s’enchaînant sans perspective de reprise pour les jeunes, nous avons décidé de le faire lors d’une journée sportive », commente Ludo Di Paolo.

C’est en effet au cours d’un mini-tournoi interne organisé en terres ransartoises que Michel Prévot et tous les autres ont pu se rappeler au bon souvenir de ce jeune footballeur qui avait toute la vie devant lui. « Comme prévu, j’avais pris l’initiative de confectionner des t-shirts avec l’accord de son papa. »

C’est ainsi que l’on pouvait lire sur chacune des personnes présentes pour l’occasion l’inscription ‘Pour toujours avec nous Indiana ’. « C’était une façon de marquer le coup, ça me tenait personnellement à cœur », poursuit celui qui n’a pas vraiment eu le temps d’apprendre à connaître le jeune joueur. « Je ne l’ai vu que lors de deux entraînements étant donné que je suis arrivé au club peu avant son décès. Mais j’ai tout de suite pu constater son importance dans un groupe de joueurs qui sont en réalité de vrais copains. »

« Rendre ce moment spécial »

Non sans émotion, ses partenaires se sont ainsi souvenus de leur ancien compagnon de jeu en disputant un match en interne. « C’était très important de le faire pour marquer le coup. Pour Indiana, pour eux, et pour nous tous, des parents aux encadrants en passant par les dirigeants qui ont fait ce qu’il fallait pour rendre ce moment spécial. Nous aurions voulu le faire dans d’autres conditions, avec plus de monde, mais ce n’était malheureusement pas possible pour les raisons que l’on connaît. »

Le directeur technique Michel Prévot a donc pris la parole, comme à son habitude. « Il a été le seul à se montrer capable de le faire. Nous nous en sentions tous incapables, c’était un moment poignant », poursuit Ludo Di Paolo, qui est heureux d’avoir pu offrir cela aux parents qui étaient évidemment présents. « Ils nous ont tous deux chaleureusement remerciés à plusieurs reprises. »

Il est désormais temps pour tout le monde de continuer à avancer, tout en n’oubliant jamais cet attachant jeune homme parti beaucoup trop tôt.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo