Abonnez-vous pour 1€

Paul pesait 368 kilos lorsqu’il a entrepris un régime spectaculaire, perdant plus de 250 kilos: «J’avais peur d’écraser ma femme pendant le sexe»

Paul pesait 368 kilos lorsqu’il a entrepris un régime spectaculaire, perdant plus de 250 kilos: «J’avais peur d’écraser ma femme pendant le sexe»
Twitter

Paul était un adepte du fitness au poids tout à fait raisonnable lorsqu’en 2010, il fait une chute dans les escaliers et se retrouve gravement blessé au dos. Ce père de famille prend alors énormément de poids, allant jusqu’à peser 368 kilos. Ce changement drastique a un fort impact sur sa santé mentale et il devient dépressif. Paul fera plusieurs tentatives de suicide fin 2017.

Mais sa sœur lui a alors proposé de réaliser une opération afin qu’il maigrisse, ce qui a changé sa vie. Avant même de passer sur le billard, l’Écossais avait déjà perdu environ 150 kilos. « J’étais devenu si gros que je dormais dans le salon parce que je ne pouvais pas aller aux toilettes en haut. Ma vie sexuelle était inexistante, j’avais peur d’écraser ma femme pendant le sexe. Je ne pouvais pas faire de sorties de famille ou partir en vacances », raconte-t-il à nos confrères de Metro UK.

Un quotidien bousculé

Désormais, il travaille en tant que guide touristique dans les Highlands écossais et son mariage avec Pauline dure depuis 15 ans malgré toutes ses péripéties. « J’étais un humain brisé. l’opération et les personnes qui m’ont entouré m’ont réellement sauvé la vie », poursuit-il. Son quotidien était en effet devenu invivable, lui qui avait besoin d’infirmières pour ses besoins quotidiens et qui se déplaçait en fauteuil roulant, sans compter la prise de nombreux médicaments.

Dans un premier temps, son opération lui avait pourtant été refusée, ce qui l’a motivé à changer de mode de vie, pour pouvoir bénéficier de cette intervention chirurgicale. Le changement est drastique et la discipline de ce papa de trois enfants est impressionnante. C’est finalement en mai 2018 que l’opération aura lieu, au grand soulagement de Paul et de sa famille. En décembre 2020, Paul s’est fait retirer l’excès de peau qu’il avait pendant neuf heures, avec plus de cinq kilos de chair perdue. « Je suis vraiment fier du chemin que j’ai parcouru, ce n’est pas rien », conclut le mari de Pauline.