Abonnez-vous pour 1€

Un père de famille avait installé des caméras espions dans la douche et violait ses filles avant l’école: il passe devant le tribunal de Mons

Il filmait sa fille sous la douche et dans son lit...
Il filmait sa fille sous la douche et dans son lit... - Photo Belga

Ce lundi devant le tribunal de Mons passait Léon (nom d’emprunt, un père de famille quadragénaire. L’homme est accusé de faits de mœurs sur ces trois filles, ainsi que de coups sur ses fils.

Tout commence en 2020 lorsque la fille aînée de l’homme dénonce la présence de deux caméras espions placées par son père, l’une à la salle de bains dirigée vers la douche et l’autre dissimulée dans l’alarme incendie de sa chambre, dirigée vers son lit. La police est avisée, Léon est placé sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction.

Viols, photos et vidéos dénudées : voici tout ce qu’il s’est passé

Le parquet a requis 7 ans d’emprisonnement pour ces faits de mœurs commis sur ses trois filles. Les garçons, eux, étaient frappés à coups de ceinture, mains attachées… Et pour ça, le parquet a requis un an de plus.

« J’ai mis du temps à réaliser… J’ai fait du tort à ma famille. »  : le père de famille témoigne

Fin mai, Léon saura s’il subira de la prison ferme ou s’il bénéficiera d’un sursis probatoire assorti de conditions de suivi psychologique.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche: