Abonnez-vous pour 1€

Attention si vous utilisez WhatsApp: voici ce que vous devez faire si vous voulez encore avoir accès à l’application la semaine prochaine

Attention si vous utilisez WhatsApp: voici ce que vous devez faire si vous voulez encore avoir accès à l’application la semaine prochaine
Belga

En janvier, WhatsApp avait communiqué les nouvelles conditions de l’application à ses utilisateurs via une notification. Une décision qui avait fait polémique. Facebook, propriétaire de WhatsApp, s’est retrouvé au cœur d’un scandale autour des nouvelles conditions d’utilisation. L’application détenue par Facebook tente depuis des mois d’amener les utilisateurs à accepter la nouvelle politique.

Sous la pression de ses utilisateurs, WhatsApp avait d’abord retardé la date à laquelle il fallait accepter ses nouvelles conditions d’utilisation. Mais ce délai arrive à son terme la semaine prochaine. Pour continuer d’utiliser l’application, il faudra donc obligatoirement accepter les conditions.

Les conditions devront être acceptées avant le 15 mai

Cela ne change rien concernant la sécurité des conversations qui sont chiffrées de bout en bout par défaut. Avec ce chiffrement, ni Facebook, ni WhatsApp ne peuvent avoir accès aux conversations, même après les changements. Et pourtant, une partie des utilisateurs garde des réticences et ne souhaite pas accepter les nouvelles conditions.

WhatsApp continue d’afficher une alerte si vous n’avez pas déjà accepté les nouvelles conditions d’utilisation. Elle se présente sous la forme d’une notification en deux écrans qui s’affichent lors de l’ouverture de WhatsApp. Et le message se termine en disant que passé le 15 mai 2021, l’accès à WhatsApp sera perdu dans le cas où les nouvelles conditions d’utilisation ne sont pas acceptées.

Cela a déclenché la panique sur les médias sociaux. De nombreux utilisateurs ont décidé d’utiliser des applications concurrentes comme Telegram ou Signal. Ils seraient plus d’un million à avoir sauté le pas.

Et pourtant, le nouveau partage de données avec Facebook est surtout à comprendre comme un nouveau dispositif qui implique simplement que les conversations avec des entreprises ou des marques sur WhatsApp sont susceptibles de passer par les serveurs de Facebook. La société a souligné que la mise à jour n’affectera pas les conversations personnelles. « Cette mise à jour n’augmente pas notre capacité à partager des données avec Facebook », a déclaré WhatsApp dans un communiqué le mois dernier.

Notre sélection vidéo