Abonnez-vous pour 1€

Michael ronflait inhabituellement fort sans se douter qu’il était gravement malade: il décède tragiquement à l’âge de 52 ans

Michael ronflait inhabituellement fort sans se douter qu’il était gravement malade: il décède tragiquement à l’âge de 52 ans
Facebook

A l’origine, l’épouse de Michael Mackay a remarqué un jour que ce dernier ronflait de façon inhabituellement forte, tant et si bien qu’il était entendu partout dans la maison. Il s’avérait en fait qu’il était victime d’une crise et Trish a donc appelé une ambulance. Ce papa de deux enfants a ensuite passé une batterie de tests auprès des médecins, qui lui ont révélé qu’il était atteint par une tumeur au cerveau inopérable.

Le seul symptôme identifiable de ce cancer de stade 3 était ce ronflement, et cette annonce a donc été vécue comme un choc. Michael a subi une chimiothérapie à laquelle il a très mal réagi, puisqu’elle l’a rendu irritable et fatigué. En février, c’est aux soins palliatifs que Michael a été transféré pour terminer sa vie de façon apaisée, en plein contexte de coronavirus.

Une année catastrophique

« Cela a été la pire année imaginable », raconte son épouse au Sun. « C’était difficile de tout assimiler en même temps, surtout avec le Covid. Michael était évidemment désemparé, mais il est resté fort, a accepté le diagnostic et a réussi à passer les deux premières séances de chimio. Mais quand il a entrepris la série suivante, cela s’est beaucoup moins bien passé. »

Désormais, la famille collecte des fonds en l’honneur de Michael pour des recherches sur les tumeurs cérébrales. Trish a ajouté : « Nous l'aimons et il nous manque chaque jour et chaque étape de nos vies sera franchie avec lui. »

Notre sélection vidéo