Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: le GEMS étudie les assouplissements dont pourraient bénéficier les personnes vaccinées

Coronavirus: le GEMS étudie les assouplissements dont pourraient bénéficier les personnes vaccinées
123RF

L’épidémiologiste a soutenu que de ces possibles modifications devaient être envisagées avec prudence, en raison de la quantité de virus en circulation et du risque de transmission du virus, qui n’est pas complètement éliminé via la vaccination.

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) s’est déclaré favorable à l’idée d’un «pass corona» permettant davantage de libertés aux personnes vaccinées. Le ministre flamand de la Santé Wouter Beke (CD&V) est également favorable à un tel passeport, à condition que chacun ait eu la possibilité de se faire vacciner.

L’épidémiologique Yves Van Laethem a confirmé qu’un rapport au sujet de l’impact de la vaccination sur les mesures sanitaires et des éventuels assouplissements pour les personnes vaccinées est en préparation. Ce rapport, élaboré par le GEMS, auquel se sont joints des juristes et des sociologues, doit être soumis aux autorités dans les semaines qui viennent.

M. Van Laethem a rappelé que la vaccination avait pour but essentiel d’éviter que les gens ne tombent fortement malades et ne soient hospitalisés, admis en soins intensifs ou qu’ils décèdent. «Sur ce point, la vaccination a un impact extrêmement important», a déclaré le porte-parole. Il a en revanche souligné que la vaccination n’éliminait pas complètement le risque de transmission du virus. «Il reste des zones d’ombres au sujet de la transmission du coronavirus par quelqu’un qui serait vacciné», a-t-il ajouté.

Selon une étude anglaise, une diminution de la transmission à d’autres membres de la famille non vaccinés serait de l’ordre de 50% après une dose de vaccin. Avec la seconde injection, l’impact serait certainement plus important. On observerait alors une baisse de la transmission située entre 50 et 80%, d’après d’autres études. Il ne s’agit plus d’une suppression pure et simple (de 100% donc) du risque de transmission mais tout de même d’une très forte diminution, a commenté l’épidémiologiste.

Un autre facteur à prendre en compte, selon M. Van Laethem, est la quantité de virus en circulation. «Un nombre significatif de personnes sont encore nouvellement contaminées chaque jour, mais les chiffres vont dans le bon sens. La circulation virale devra guider les décisions proposées dans les semaines qui viennent aux politiques par le comité d’experts», a conclu le scientifique.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo