Abonnez-vous pour 1€

Il vole un sapin de Noël à Libramont et le lance sur les rails

12 mois de prison ont été requis.
12 mois de prison ont été requis. - Pexels

Alors qu’il fêtait son anniversaire dans un établissement de Libramont le soir du 24 décembre, le jeune fêtard s’est amusé à voler un sapin de Noël devant les locaux du TEC. Sapin qu’il a ensuite jeté sur la voie ferrée toute proche. « La SNCB s’est chargée de retirer le sapin. À noter que l’incident n’a entraîné aucune perturbation, chose suffisamment rare pour être signalée » souligne le substitut du procureur dans son réquisitoire.

Rapidement identifié, le jeune homme a fait amende honorable. Ce qui ne l’a pas empêché de se retrouver à nouveau dans le collimateur de la justice quelques jours plus tard en raison d’une bagarre. L’intéressé s’en est pris à un jeune Bertrigeois qui se faisait passer pour un Bruxellois venu semer la pagaille dans la région. Si le prévenu risque une lourde condamnation devant le tribunal correctionnel, ce n’est pas tant en raison de la bagarre ou du vol du sapin. Mais bien pour avoir lancé le sapin sur les rails. Un geste constitutif d’entrave méchante à la circulation. « L’entrave méchante à la circulation constitue un crime, raison pour laquelle l’affaire n’a pas été classée », poursuit le ministère public. « Monsieur est inconnu de la justice. J’aurais bien requis une peine de travail, mais le prévenu n’était pas là pour l’accepter, je réclame 12 mois d’emprisonnement. » Le jugement sera prononcé le 1er juin.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo