Abonnez-vous pour 1€

Marion harcelée en pleine rue: la police de Molenbeek refuse de prendre sa plainte, «ils ont rigolé […] J’ai insisté et le policier s’est énervé»

Au commissariat de Molenbeek.
Au commissariat de Molenbeek. - Edu.

Les faits se sont déroulés la semaine passée dans le centre de Bruxelles, entre le canal et la place Sainte-Catherine. Marion retournait à son travail après sa pause de midi quand un homme l’a harcelé en rue. « Un homme à vélo a commencé à me suivre. Il me fixait et me déshabillait du regard. Il me faisait peur. À un moment donné, il a accéléré et il est monté sur le trottoir pour me bloquer le chemin. Il a ensuite pédalé dans ma direction », explique-t-elle.

>> « Il m’a dit que j’étais jolie sur un ton dégradant. Je lui ai répondu qu’il était moche » : elle nous raconte ce qu’il s’est passé

« Je me suis rendue ce mardi au commissariat de Molenbeek car c’est le plus proche. J’y suis allée pour déposer plainte. On m’a répondu qu’il était impossible de déposer plainte pour ce genre de faits. J’ai été interrogée par deux policiers et une policière. Ils ont rigolé et m’ont répondu que je n’allais quand même pas déposer plainte parce que quelqu’un m’a dit que j’étais jolie. J’ai insisté et le policier a commencé à s’énerver », poursuit notre interlocutrice.

>> « J’étais choquée »  : Marion a décidé d’agir contre les policiers qui n’ont pas voulu prendre sa plainte !

>> Voici la réaction de la porte-parole de la zone de police de Bruxelles-Ouest !

Notre sélection vidéo