Abonnez-vous pour 1€

«Avec 3000 euros, je n’arrive évidemment pas à vivre! Il me faut plus que ça…»: les déclarations chocs d’un ancien ministre français (vidéo)

Vidéo
«Avec 3000 euros, je n’arrive évidemment pas à vivre! Il me faut plus que ça…»: les déclarations chocs d’un ancien ministre français (vidéo)
Capture de la vidéo de l'émission «L'instant de Luxe» sur Non Stop People

Le Français de 70 ans est notamment connu pour avoir été le ministre de l’Éducation nationale. Il a également été professeur agrégé de philosophie et de science politique dans diverses universités françaises.

Interviewé dans l’émission « L’instant de Luxe », l’ancien ministre de Jacques Chirac a détaillé la somme qu’il touche chaque mois : « J’ai ma retraite de prof d’université qui doit être de 3000 euros et j’ai mes droits d’auteur. Je dois aussi avoir une retraite du Conseil Économique et Social, qui doit être de 800 euros. » Une somme cumulée proche des 4.000€ mais pas que Luc Ferry ne juge pas suffisante pour les charges qu’il subit.

Des déclarations surprenantes

« Il me faut plus que ça ! J’ai des filles qui sont encore jeunes, qui ont 20 et 21 ans mais avec 3000 euros je n’arrive évidemment pas à vivre. Mes filles sont dans des écoles extrêmement chères. J’ai emprunté 200.000 euros pour les études de mes filles (…) alors, évidemment, c’est la meilleure école du monde ! », a expliqué l’ancien ministre.

« Foutez-moi la paix ! » : Luc Ferry, en colère, réagit aux critiques

Ces déclarations du philosophe ont suscité beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux où les internautes trouvent que l’ancien ministre a été indécent. Il a donc décidé de répondre directement à ses détracteurs sur Instagram : « Un journaliste m’a demandé quels étaient mes revenus. J’ai répondu honnêtement parce que je n’aime pas me défiler, que j’avais ma retraite de prof qui est en gros de 3 000 euros plus mes droits d’auteur. Je ne me plains nullement. Il faut arrêter de m’emmerder avec ça ! », a-t-il expliqué dans sa Story Instagram.

Luc Ferry a ensuite tenu à clarifier sa situation personnelle en se justifiant quelque peu. « Je suis locataire, je ne suis pas propriétaire. J’ai mes droits d’auteur, j’ai la retraite de prof, et rien d’autre, je ne me plains absolument pas, mais foutez-moi la paix ! J’ai le droit d’avoir ma retraite et mes droits d’auteur et mes livres. Je n’ai rien d’autre. », a-t-il ajouté.

Capture Instagram @lucferry

Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be