Abonnez-vous pour 1€

«Il est très agressif et m’envoie bouler...»: Déborah, maman de Ciney dont le fils de 12 ans est accro aux jeux vidéo, lance un appel à l’aide!

Déborah Goblet cherche une vraie solution pour son fils Sacha.
Déborah Goblet cherche une vraie solution pour son fils Sacha. - D.R.

Avoir un enfant accro aux jeux vidéo peut véritablement pourrir la vie d’un parent, inquiet de ne pas trouver de solution à ce problème, qui n’est pas rare en 2021. La Cinacienne Déborah Goblet, 46 ans, en témoigne, elle qui a un fils, Sacha, 12 ans, qui passe des heures et des heures par jour devant les écrans.

À quel âge votre fils a-t-il commencé à jouer aux jeux vidéo ?

Il avait sept ou huit ans. C’est moi qui lui ai offert. J’ai des enfants qui ont toujours été habitués à avoir tout ce qui est multimédia dernier cri, surtout avec le papa qui était fort adepte de ce genre de chose. J’ai aussi une fille de 19 ans, qui n’a jamais été attirée par tout ça. Je n’ai donc jamais pensé que le gamin aurait pu en arriver à un stade pareil.

Avec quel type de jeu a-t-il commencé à jouer ?

Il a toujours été «Fortnite», en général, ou des jeux de voiture.

► « Il est très agressif. Il m’envoie bouler » : Déborah parle des réactions de son fils et de leur relation avec le papa

Christophe Hardy, addictologue, donne des pistes pour régler la situation  : « Il y a un problème derrière... »

Notre sélection vidéo