Abonnez-vous pour 1€

Marc Van Ranst réagit aux débordements de ce samedi soir: «Vous voulez montrer pourquoi un couvre-feu était nécessaire?»

Marc Van Ranst réagit aux débordements de ce samedi soir: «Vous voulez montrer pourquoi un couvre-feu était nécessaire?»
Belga

La place Sainte-Croix à Ixelles était comble samedi soir, en raison du succès de la réouverture des terrasses et d’un appel sur les réseaux sociaux du groupe Le Cri à aller y fêter la fin du couvre-feu.

En début de soirée, une vingtaine d’artistes et une fanfare ont animé le lieu. Les clients des terrasses ont cohabité avec une foule qui a grossi avec la tombée de la nuit, jusqu’à noircir de monde l’espace entre la rue de la Brasserie et le parvis de l’église.

Le youtubeur français Loris Giuliano a fait son entrée en voiture sur la place Sainte-Croix, devant les terrasses du café Belga. Des gens ont entouré et ont tapé sur son véhicule, et des policiers ont aidé le conducteur à s’extirper de la foule. Les cinq personnes à son bord ont par la suite dû aller donner leurs identités au commissariat. Ils ont pu repartir directement après le contrôle.

Après la fermeture des terrasses du Belga vers 21h30, la fête a battu son plein. De la musique s’est fait entendre par endroits. Les jeunes rassemblés ont bu et dansé. Personne ne respectait plus le port du masque ni la distanciation sociale.

« Vous voulez montrer pourquoi un couvre-feu était nécessaire ? »

Très actif sur Twitter, Marc Van Ranst a réagi au sujet de ces débordements. « Rentrez à la maison », écrivait hier soir le virologue de la KULeuven.

Il ajoute, photo à l’appui : « Vous voulez montrer pourquoi un couvre-feu était nécessaire ? ».