Abonnez-vous pour 1€

Quatre buts encaissés en deux matches: la défense d’Anderlecht se fragilise au mauvais moment

Quatre buts encaissés en deux matches: la défense d’Anderlecht se fragilise au mauvais moment

Une fois n’est pas coutume, Vincent Kompany était remonté à l’encontre de ses joueurs après le partage arraché in extremis face à l’Antwerp. L’entraîneur a indiqué que l’analyse individuelle ferait mal à certains. Impossible de ne pas faire de rapprochements entre son mécontentement et les dernières performances de la défense en Playoffs 1. En deux rencontres à Bruges et contre l’Antwerp, le Sporting a concédé quatre buts. Parfois suite à des bévues inacceptables à ce niveau. Forcément, Elias Cobbaut, impliqué sur les deux buts au stade Jan Breydel et sur l’ouverture du score de Mbokani, est pointé du doigt. Mais il n’est pas le seul dans un secteur contraint de se ressaisir au plus vite alors que cette semaine offrira non pas un mais deux duels avec le Racing Genk. L’équipe en forme du moment qui s’appuie sur un trio offensif infernal : Onuachu-Bongonda-Ito. Trois joueurs qui ont inscrit 58 des 73 buts de leur équipe en championnat (79,4 %). Un défi de taille pour une arrière-garde bruxelloise dont le réveil doit s’opérer le plus rapidement possible pour ne pas hypothéquer ses chances de finir deuxième.

►► Des chiffres en progrès au fil de la phase classique: c’est loin d’être la même histoire en playoffs

►► Le changement de système comme cause ?

►► Trop lent pour se replacer face à Bruges, déposséder du ballon par Mbokani: Elias Cobbaut va-t-il payer l’addition ?

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo