Abonnez-vous pour 1€

Benjamin Nicaise, directeur sportif du Standard: «Klauss et Muleka, on les suit depuis 3 ans»

Benjamin Nicaise, directeur sportif du Standard: «Klauss et Muleka, on les suit depuis 3 ans»
Belga

Puisqu’il n’est pas du genre à s’exprimer régulièrement dans les médias, parce qu’il « préfère rester dans l’ombre » après avoir fait quatre ans de télévision, Benjamin Nicaise a accepté de balayer un bon nombre de sujets, ce lundi soir, sur le plateau de La Tribune (RTBF). Avec, comme principaux points d’accroche, la formation des jeunes et le recrutement, des domaines qui figurent dans son portefeuille de directeur sportif.

Au cœur d’une saison de « m… », l’éclosion de Nicolas Raskin, Michel-Ange Balikwisha ou encore Hugo Siquet est évidemment une grande satisfaction pour la direction liégeoise. « C’est une fierté pour le club d’avoir aujourd’hui trois jeunes de l’Académie convoqués avec les U21 nationaux », explique Benjamin Nicaise. « Sept jeunes intégrés au noyau A cette saison, je ne sais pas si cela a souvent été fait. Nous devons capitaliser là-dessus. Mon rôle, c’est de me battre pour que ces jeunes joueurs continuent d’être liés au noyau pro. »

« Être créatif »

Un discours cohérent, tout de même nuancé par la petite polémique qui a traversé l’Académie cette semaine : le meilleur buteur des U21, Adrien Giunta (19 ans), n’a pas vu son contrat être prolongé, ce qui a particulièrement irrité les supporters sur les réseaux sociaux. « Dans cette situation, nous prenons une décision collégiale. Je ne travaille pas dans mon coin. Il s’est entraîné avec les pros et on a estimé qu’il ne pourrait pas prétendre à une place dans le noyau. Mais on peut se tromper ! » Comme pour Arthur Theate, formé à Liège et aujourd’hui l’un des hommes forts d’Ostende. « C’est fantastique pour lui… et pour nous. Il n’aurait pas joué au Standard, car il aurait dû prendre la place de Bokadi, Laifis ou Zinho. En début de saison, il n’a pas convaincu au poste d’arrière-gauche dans une défense à quatre, qui était le système avec lequel on a débuté la saison. Et puis, dans son cas, le sentiment de revanche joue aussi son rôle. »

Dans un contexte qui force le club à être « créatif », Benjamin Nicaise s’est également félicité des transferts réalisés, notamment ceux de Klauss et Muleka, tout en reconnaissant les ratés qu’ont été Shamir et Silvestre. « Eddy Silvestre, c’était une opportunité gratuite, pour un joueur venant de Nice qui avait un profil que l’on n’avait pas à l’Académie. Pour Klauss, cela fait trois ans que notre cellule de scouting le suit en Finlande, en Autriche puis en Allemagne. Pareil pour Muleka, que l’on avait à l’œil avant même qu’il ne soit appelé avec le Congo. »

Selon Benjamin Nicaise, Joao Klauss sera d’ailleurs toujours bien là la saison prochaine, « étant donné qu’il est prêté pour 18 mois », même s’il est connu qu’aucun club belge ne peut aujourd’hui refuser « une offre exceptionnelle » concernant ses joueurs les plus « bankables ».

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ !


Notre sélection vidéo