Abonnez-vous pour 1€

Raoul Cauvin, monument de la BD franco-belge, n’a plus que 2 mois à vivre: «Je ne sais pas comment vous l’annoncer»

Raoul Cauvin, monument de la BD franco-belge, n’a plus que 2 mois à vivre: «Je ne sais pas comment vous l’annoncer»

« Je ne sais pas comment vous l’annoncer », écrit le scénariste de 82 ans… « L’oncologue est formel. Encore quelques mois à vivre avant d’aller, là-haut, rejoindre tous ceux qui m’ont précédé. Fallait bien que ça m’arrive aussi un jour. Il me reste sans doute un ou deux mois à profiter encore un peu de la vie. Peut-être plus, peut-être moins, comme disait l’oncologue. Et si pendant ce temps qui me reste on faisait comme si de rien n’était ? À continuer de parler de tout et de rien, à faire comme avant… Contrairement à certains, je n’ai pas voulu partir cash, créer la surprise. J’ai préféré prendre un peu de temps pour vous avertir. Quand je serai parti, alors vous pourrez y aller franchement mais pour le moment, si on faisait comme si, vous voulez bien ? Ce serait déjà moins tristounet… »

Mais dans ce cas-ci, peut-on ne pas lui rendre un vibrant hommage, même si c’est de son vivant ? Le Nivellois a donc le courage de dire au revoir avant que l’heure ne sonne, c’est extrêmement rare, mais ça ne peut pas trop étonner de la part d’un scénariste qui, notamment avec une trentaine d’albums consacrés à Pierre Tombal, son héros fossoyeur a prouvé qu’on pouvait rire avec la mort.

Ce « Pierre Tombal » n’est évidemment qu’une petite partie d’une œuvre assez colossale. Car s’il est modeste et discret, Cauvin est bel et bien un monument de la BD franco-belge, auteur de quelque chose comme 350 albums différents avec des séries à succès qui, chacune, ont connu des dizaines de tomes comme « les Psy », « Sammy », « Cédric », « L’Agent 212 », « les Femmes en blanc » et bien sûr « Les Tuniques bleues », son plus gros carton, écoulé au total à plus de 13 millions d’exemplaires.

La semaine passée, le journal de Spirou consacrait sa couverture au 64e tome de la série (« Où est donc Arabesque ? ») qui sera donc le tout dernier signé par Raoul Cauvin.

Premier album en 1972

C’est par cette série que tout a commencé. En janvier 1972, « Un Chariot dans l’Ouest » est le tout premier album où apparaît sa signature… Une dizaine d’années plus tard, Cauvin s’est imposé, il est devenu l’incontestable scénariste nº1 des éditions Dupuis, une position qu’il occupera pendant au moins 25 ans. Mais si on en croit le principal intéressé, ce statut… lui est un peu tombé dessus par hasard !

Engagé chez Spirou comme lettreur, il côtoie les grands dessinateurs des années 60, il se rend très vite compte qu’il n’atteindra jamais leur niveau. Mais il constate aussi que beaucoup ne savent pas vraiment raconter convenablement leurs histoires. C’est ce qui lui donne l’idée de leur en proposer…

« Pour les ‘Tuniques bleues’, le secret », dit-il, « c’est bien entendu l’antagonisme entre Blutch et Chesterfield, c’est la base de la série. Dans la BD, les héros solitaires comme Lucky Luke sont rares. Les personnages vont souvent par deux, chacun avec son tempérament et sa manière d’agir, que ce soit dans Bob Morane, Valhardi, Blake et Mortimer ou Tintin… Moi, j’ai composé mon duo avec un personnage fier de servir sous les armes et l’autre pas du tout. »

Si la dernière aventure écrite par Cauvin est prépubliée actuellement, sa succession est déjà assurée puisque l’album suivant « Irish Melody » a déjà été commencé par le dessinateur Lambil avec Kris, un nouveau scénariste. Il sortira en 2022, on espère qu’un ultime répit permettra à Cauvin de tenir l’album en main. Et si le miracle ne se produit pas, on réitérera une fois encore de bonne grâce l’hommage et les remerciements dus à un auteur, parfois sous-estimé, mais qui aura apporté énormément à ce qu’on appelle le 9e Art, et dont les chiffres de vente (sans doute 50 millions d’exemplaires au total) ne laisseront planer aucun doute sur le talent.

Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be