Reprise progressive du sport amateur au fil de l’été: elle sera complète dès septembre

@News
@News

Les indicateurs épidémiologiques étant au vert, la volonté partagée par toutes les familles politiques est d’entrer bientôt dans une phase concrète de « gonflage des bulles », sur le chemin d’une normalisation totale espérée pour le 1er septembre.

Dans l’intervalle, au fil d’un été embelli par une brise de liberté, on va vers un élargissement progressif des possibilités de pratique de son (ses) sport(s) favori(s), sur base d’un plan négocié avec les scientifiques par les ministres de tutelle, dans les trois communautés du pays.

Pour les entraînements indoor (actuellement limités à des groupes de 10 pour les enfants de moins de 13 ans), on se dirigerait selon nos infos vers des groupes de 50, sans limite d’âge, sans doute dès début juin. Y compris pour les disciplines de contact. Des paliers de progression/élargissement seraient franchis au gré de l’été.

Pour les entraînements des disciplines outdoor et les piscines (plafond actuellement fixé à 25 participants, tous âges confondus), un même principe de progression serait appliqué en juin (50), juillet puis août, pour arriver à une pratique normale dès la prochaine rentrée scolaire.

Quid des compétitions ? Une mécanique identique serait enclenchée, crescendo dès le 1er juin (50), avec des repères temporels idéalement fixés au début de chacun des mois d’été (dans le respect de la grille « Covid Event Risk Model » puisque du public s’ajoute aux pratiquants).

Notons enfin que de premiers « événements-tests » auront lieu dès juin, plusieurs projets sont dans les tuyaux mais le flux est actuellement contrôlé par le commissaire Corona, Pedro Facon.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo