Appel au boycott de «Koh-Lanta: Les armes secrètes»: la production s’exprime sur la polémique auprès de Cyril Hanouna dans «TPMP» (vidéo)

Vidéo
Appel au boycott de «Koh-Lanta: Les armes secrètes»: la production s’exprime sur la polémique auprès de Cyril Hanouna dans «TPMP» (vidéo)
TF1

C’est un des grands favoris de la saison qui s’en est allé ce vendredi dans « Koh-Lanta : les armes secrètes ». Au grand malheur des téléspectateurs, fans de sa personnalité, de sa loyauté, et de ses petites phrases en « franglais », Vincent s’est fait éliminer à l’issue d’un épisode rythmé par plusieurs coups de théâtre.

Son éviction était d’autant plus choquante qu’il s’était rendu au conseil protégé par un collier d’immunité, celui de son binôme, Laëtitia. Mais c’était sans compter sur la trouvaille du jour de Lucie, qui avait réussi à dénicher une arme secrète sur le camp, avant de la sortir, le soir venu, et de voler le collier d’immunité, pour sauver Maxine de l’élimination.

Il n’en a pas fallu plus pour que les internautes ne crient au scandale et au complot.

La production réagit

Les appels au boycott se multipliant sur les réseaux sociaux, la production de « Koh-Lanta » a tenu à s’exprimer dans « Touche pas à mon poste » sur la polémique de la fameuse arme secrète de Lucie, à savoir le bracelet noir.

Cyril Hanouna a donc lu ces explications en direct sur C8 : « Selon la production, Lucie, qui est très proche de Maxine, s’est servie du bracelet noir parce qu’elle était très proche d’elle dans l’émission et qu’elle craignait pour elle. (…) Les armes secrètes sont placées avant le début du jeu sur l’île, afin de pouvoir faire filmer et faire des plans de coupe pour tout expliquer aux téléspectateurs ».

De quoi rassurer les fans les plus fidèles et de faire taire par la même occasion les détracteurs du télécrochet.

La séquence en vidéo :

Notre sélection vidéo