Abonnez-vous pour 1€

Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a claqué la porte du Comité de concertation: il n’a pas voulu participer à la conférence de presse!

Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a claqué la porte du Comité de concertation: il n’a pas voulu participer à la conférence de presse!

C’est l’une des personnes présentes au Comité de concertation qui nous raconte les coulisses d’une réunion qui a été plus explosive qu’on ne voudrait le croire. Car si la réunion entre les ministres des différentes entités fédérées a débouché sur un « plan été » ambitieux, un homme ne voulait pas arriver à cette conclusion.

En effet, le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, n’a pas souhaité participer à la conférence de presse post-codeco pour présenter les nouvelles mesures. Celui-ci n’était pas d’accord avec plusieurs d’entre elles et était opposé au plan été.

« On va beaucoup trop vite dans le déconfinement »

Durant la réunion, il s’est d’ailleurs pris le bec avec le Premier ministre Alexander De Croo et le ministre-président flamand Jan Jambon. Pour Frank Vandenbroucke, « on va beaucoup trop vite dans le déconfinement » notamment sur les jauges et les grands festivals.

Le ministre de la Santé a même donné cette image à Alexander De Croo pour exprimer sa position : « C’est comme si je montais dans votre voiture et que vous rouliez à 150 km/h, alors je mettrais ma ceinture de sécurité »

Le cabinet de Vandenbroucke réagit

Le cabinet de Frank Vandenbroucke a réagi à nos informations. Il s’étonne que l’on attribue l’absence du Ministre en conférence de presse au fait qu’il n’était pas d’accord avec les mesures. Selon le cabinet, il s’est rendu à la Commission de la Santé à la Chambre, car il pensait que sa présence y était vraiment souhaitée et requise… Même s’il s’est aperçu que la séance a finalement été annulée.

La porte-parole du Ministre de la Santé indique aussi que chacun va au Comité de concertation avec ses ambitions, mais qu’il incombe à chacun de soutenir l’accord qui sort du Codeco. « S’il y a un accord, c’est que tout le monde marque finalement son accord et s’engage à la défendre. Il n’est donc pas correct de dire que le ministre aurait marqué son désaccord ».

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be